La Vie des Saints

Logo-La-Vie-des-Saints

D’après les Bollandistes, le père GIRY, les propres des diocèses et tous les travaux hagiographiques. Vies des Saints de l’Ancien et du Nouveau Testament, des Martyrs, des Pères, des Auteurs Sacrés et ecclésiastiques, des Vénérables, et autres personnes mortes en odeur de sainteté.

Histoire des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

Histoire des Saints, des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

La Vie des Saints Webp

Sainte Mathilde : Reine, Bienfaitrice et Modèle de Piété

Sainte Mathilde, figure emblématique de la piété et du dévouement, incarne parfaitement l’esprit de charité chrétienne et de service. Née vers 895, fille d’un seigneur saxon, elle fut élevée sous l’œil attentif de sa grand-mère, abbesse du monastère d’Erford. Très tôt, elle développa une inclination pour la piété et apprit les œuvres manuelles appropriées à son sexe, façonnant ainsi un caractère discipliné et dévoué.

Une Union Bénie

En 913, Mathilde épousa Henri, fils d’Othon, duc de Saxe. Leur union ne fut pas seulement politique mais aussi spirituelle, car Henri partageait les mêmes aspirations pieuses que Mathilde. Ensemble, ils vivaient une vie de prière et de vertus, Henri devenant par la suite roi de Germanie. Cette période de leur vie commune fut marquée par une dévotion sincère et un engagement envers les moins fortunés. Mathilde se distinguait particulièrement par son inclination à soulager les souffrances des pauvres et des nécessiteux, trouvant là sa plus grande joie après la prière.

Une Mère Éprouvée

La vie de Mathilde fut cependant marquée par de douloureuses épreuves, notamment après la mort de son époux. Elle commit une faute en soutenant les prétentions de son plus jeune fils au trône, au détriment de l’aîné, ce qui entraîna des conflits familiaux sévères. Ses deux fils, se liguant contre elle, la dépouillèrent de ses biens et l’assujettirent à des traitements indignes. Cette persécution fut longue et cruelle, mais Mathilde, dans sa grande piété, accepta ces épreuves comme une forme de pénitence.

La Réconciliation et la Charité

Avec le temps, les deux princes reconnurent la gravité de leurs actes et se réconcilièrent avec leur mère. Sainte Mathilde, véritablement humble et pleine de compassion, leur pardonna et utilisa la restitution de ses biens pour multiplier ses œuvres de charité. Elle fit de son douaire un instrument de miséricorde, se consacrant à la construction d’églises et de monastères, ainsi qu’à l’aide aux pauvres.

Un Héritage de Foi

La mort de sainte Mathilde en 968 interrompit le cours de ses bienfaits, mais son héritage spirituel perdure. Elle est vénérée comme un modèle de piété, de patience et de charité. Son exemple de foi inébranlable et de service désintéressé continue d’inspirer les fidèles. Mathilde fut canonisée peu après sa mort, et son culte se répandit rapidement, attestant de l’impact profond de sa vie sainte.

Un Modèle pour Aujourd’hui

L’histoire de sainte Mathilde est une invitation à la réflexion sur les vertus chrétiennes essentielles : la foi, la charité et le pardon. Elle démontre que même dans les moments les plus sombres, la lumière de la foi peut guider et transformer. Mathilde nous enseigne que les épreuves peuvent être des occasions de croissance spirituelle et que la véritable noblesse réside dans le service aux autres, en particulier aux plus démunis.

Sainte Mathilde reste un modèle pour ceux qui aspirent à vivre une vie chrétienne authentique. Son dévouement envers les pauvres et les nécessiteux, ainsi que sa capacité à pardonner et à se réconcilier, sont des témoignages puissants de la grâce divine à l’œuvre. En honorant sa mémoire, nous célébrons une femme dont la vie fut un reflet de l’amour du Christ, incarnant la vérité que la sainteté se trouve dans le don de soi et la miséricorde.

Conclusion

En ces temps modernes, où les défis sociaux et économiques continuent de poser des questions complexes, l’exemple de sainte Mathilde nous rappelle l’importance de la charité chrétienne et du service désintéressé. Elle nous invite à regarder au-delà de nos propres souffrances et à tendre la main aux autres avec amour et compassion. En suivant ses pas, nous pouvons contribuer à construire un monde plus juste et plus humain, guidé par les principes éternels de l’Évangile.

Que la vie et les actions de sainte Mathilde inspirent en chacun de nous une foi renouvelée et une volonté inébranlable de servir les autres, reflétant ainsi la lumière et l’amour de Dieu dans notre monde.

Le tout est de bien commencer. Le commencement de la vraie vertu est de la désirer avec ardeur, et de la demander à Dieu, dans une intime persuasion qu’elle est préférable à tous les trônes du monde, et que tous les biens créés ne sont, au prix d’elle, qu’un peu de sable et de boue. Lorsqu’on a une fois acquit ce précieux trésor, il faut travailler sans cesse à ne pas s’en laisser déposséder, c’est-à-dire prier avec ferveur, vaquer à la méditation des choses saintes, et lire souvent les livres de piété.

Quels sont les attributs de saint Mathilde ?

Les artistes ont tour à tour rappelé la générosité de notre princesse distribuant des aumônes ; son assiduité devant les autels du Seigneur ; son zèle pour le décor des églises, son amour pour les petits et les enfants, auxquels elle distribuait souvent le pain de l’instruction religieuse. Dès lors, une bourse dans ses mains ; un autel devant lequel elle est dévotement à genoux ; un petit édifice sacré placé sur sa main, des enfants l’entourant comme d’une couronne sont autant d’attributs au moyen desquels on la peut reconnaître.

Oraison

O Dieu, l’unique espérance des âmes saintes, qui, exilées loin de vous sur la terre, ressentent vivement la douleur de cette séparation : faites que, vaquant nuit et jour à la prière, selon l’exemple de la bienheureuse Mathilde, nous méritions de participer avec elle aux consolations célestes. Par J.-C. N.-S. Ainsi soit-il.

Pensée

La charité envers les pauvres se borne trop souvent au soulagement du corps, et cependant il serait si facile de joindre à ses aumônes quelques avis charitables qui dissiperaient l’ignorance ou relèveraient la langueur spirituelle des malheureux !

Pratique

Donnez chaque jour quelque mot d’édification selon votre position ; c’est une aumône à ne pas négliger plus que l’autre.

Priez

Pour les pauvres ignorants.

Sainte Mathilde : Impératrice et Sainte Patronne

Mère de l'empereur Othon Ier, ✞ 968

Sainte Mathilde
Fête saint : 14 Mars

Temps de lecture : 3 min.

Présentation

Titre : Mère de l’empereur Othon Ier, ✞ 968
Date : 968
Pape : Jean XIII
Empereur : Othon Ier « le Grand »

Sommaire

Pensée

La charité envers les pauvres se borne trop souvent au soulagement du corps, et cependant il serait si facile de joindre à ses aumônes quelques avis charitables qui dissiperaient l’ignorance ou relèveraient la langueur spirituelle des malheureux !

Pratique

Donnez chaque jour quelque mot d’édification selon votre position ; c’est une aumône à ne pas négliger plus que l’autre.

Priez

Pour les pauvres ignorants.