La Vie des Saints

Logo-La-Vie-des-Saints

D’après les Bollandistes, le père GIRY, les propres des diocèses et tous les travaux hagiographiques. Vies des Saints de l’Ancien et du Nouveau Testament, des Martyrs, des Pères, des Auteurs Sacrés et ecclésiastiques, des Vénérables, et autres personnes mortes en odeur de sainteté.

Histoire des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

Histoire des Saints, des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

La Vie des Saints Webp

Sainte Dorothée est une figure vénérée du christianisme, connue pour sa foi, sa piété et son martyre.

Sainte Dorothée était une vierge chrétienne de Césarée en Cappadoce. Fabrice, gouverneur de cette ville, lui fit souffrir les plus horribles tourments, pour l’obliger à se marier ou à adorer les idoles.

Dorothée persista généreusement dans sa première résolution, et convertit même deux femmes apostates qu’on avait chargées de la séduire. Rien n’étant capable d’ébranler sa constance, elle fut condamnée à avoir la tête tranchée. Comme on la menait au supplice, un jeune homme, nommé Théophile, qui lui entendait dire qu’elle allait trouver son divin époux, lui demanda, en la raillant, des fruits et des fleurs du jardin de cet époux.

La sainte, par un effet de la toute-puissance divine, lui envoya réellement des fruits et des fleurs. Ce prodige frappa tellement Théophile, qu’il se convertit sur-le-champ.

On croit que le martyre de sainte Dorothée arriva sous Dio­clétien.

Son corps est dans la célèbre église qui porte son nom à Rome, et qui est au-delà du Tibre.

Le bras de Dieu est-il raccourci ? L’Évangile peut encore aujourd’hui, comme autrefois, triompher des préjugés les plus invétérés, et renverser tous les obstacles qu’une politique mondaine et une science frivole voudraient lui opposer.  Il s’est établi au milieu des plus grandes contradictions, et malgré la fureur avec laquelle les princes exterminaient ceux qui en faisaient profession ; il peut encore se soutenir de la même manière, quand il plaira à la divine Providence. Jugera-t-on toujours des œuvres de Dieu par les œuvres des hommes ? Gardons-nous donc de donner des bornes à la puissance de Dieu, et d’en mesurer l’étendue sur les faibles lumières de notre intelligence.

Quelles sont les reliques de sainte Dorothée ?

Le crâne et quelques autres parties des ossements de celle Sainte sont réunis dans un reli­quaire appartenant à l’une des églises de Breslau ; c’est probablement la présence de ces reliques qui a rendu le nom de Dorothée si populaire en Allemagne. Il y est prodigué, mais n’a rien perdu de sa poésie. Les plus beaux génies de cette contrée l’ont immortalisé dans leurs vers.

Mais c’est Rome qui a le bonheur de posséder la plus grande partie des reliques de cette gra­cieuse Sainte dans l’église qui lui est dédiée : là, tous les ans, le 6 février, jour de sa fête, on bénit des pommes en mémoire du miracle auquel saint Théophile dut sa conversion.

Il y a encore des fragments des reliques de sainte Dorothée à Bologne, à Lisbonne, à Prague, à Sirk. Enfin, il y en avait aussi à Arles, en Provence, dans l’église Saint-Honorat hors des Murs.

On nous écrivait de cette dernière ville le 3 août 1858 :

« L’église de Saint-Honorat, vulgairement appelée Notre-Dame-de-Grâce, située hors des murs de notre ville, et au moment de la Révolution encore occupée par les Pères Minimes, fut alors dévas­tée, ainsi que le couvent y attenant, et dont il ne reste plus qu’une petite partie. Cette église, dont les ruines sont remarquables sous le rapport de l’antiquité et par leur situation au milieu d’un an­cien cimetière, païen d’abord, chrétien ensuite, n’a pas encore été rendu au culte ; elle est cepen­dant chaque jour visitée par un grand nombre de voyageurs, et surtout par les amateurs d’archéolo­gie. Nous n’avons, à Arles, aucune relique de Saint-Honorat. Ces reliques ne peuvent pas non plus se trouver à Lérins, dont le célèbre monastère a été, depuis bien des années, acheté par un protes­tant… Nous n’avons plus aucune relique de sainte Dorothée ».

Comment représente-t-on sainte Dorothée ?

On a représenté sainte Dorothée assise aux pieds de la Sainte Vierge qui tient l’Enfant Jésus. D’une main, elle tient une branche de marguerite ; de l’autre, l’anse d’un panier tressé en joncs dans lequel se trouvent des fleurs et des fruits. Sa tête est couronnée de roses. D’autres fois, on met le panier de fleurs dans la main de l’ange chargé de les porter à Théophile, et alors le Messager céleste se tient à côté de la Sainte. Le pinceau de Rubens s’est exercé sur cette illustre vierge. Sainte Dorothée est, en certains pays, la patronne des brasseurs, des jeunes époux et des jardiniers fleuristes.

Sainte Dorothée : Martyre et Sainte du Christianisme

Et la conversion de Théophile, ✞ 304.

Sainte Dorothée, Vierge et Martyre, ✞ 304

Présentation

Fête saint : 06 Février

Temps de lecture : 3 min.

Date : 304
Pape : saint Marcellin

Sommaire

Pensée

Le sang des martyrs a toujours été une semence féconde de chrétiens. Il en est d’eux comme d’une vigne, qui, après avoir été taillée, pousse de nouveaux rejetons, et produit une plus grande abondance de fruits.

Pratique

Etouffez en votre coeur tout sentiment de vengeance.

Priez

Pour ceux qui vous ont donné quelque scandale