Logo-La-Vie-des-Saints

D’après les Bollandistes, le père GIRY, les propres des diocèses et tous les travaux hagiographiques. Vies des Saints de l’Ancien et du Nouveau Testament, des Martyrs, des Pères, des Auteurs Sacrés et ecclésiastiques, des Vénérables, et autres personnes mortes en odeur de sainteté.

Histoire des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

Histoire des Saints, des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

La Vie des Saints Webp

Hagiographie

Saint Vincent, l’un des plus illustres martyrs de Jésus-Christ, naquit à Saragosse en Espagne. Valère, évêque de cette ville, après l’avoir fait élever dans la connaissance des saintes lettres et dans les maximes de la plus solide piété, l’ordonna diacre, et le chargea, sans avoir égard à sa grande jeunesse, du soin de distribuer aux fidèles le pain de la parole divine. L’Espagne avait alors pour gouverneur Dacien, l’un des plus cruels persécuteurs qu’ait jamais eus l’Église, lequel, voulant faire de Valère et de Vincent les premières victimes de sa fureur contre les chrétiens, les fit arrêter. Ils restèrent longtemps exposés dans une horrible prison à tout ce que les chaines et la faim ont de plus rigoureux ; mais leur intrépidité fut supérieure à toutes les épreuves. Valère fut condamné à l’exil, et Vincent fut réservé pour tous les genres de tortures que peut imaginer la cruauté la plus raffinée, tellement que, selon saint Augustin, sans une force surnaturelle, la nature humaine n’aurait pas été capable de les supporter. Vincent, les yeux élevés au ciel, et le cœur uni à Dieu, conservait une paix profonde et une tranquillité inaltérable au milieu de ces horribles souffrances. On l’enferma dans un cachot obscur où les anges vinrent le consoler. Dacien, outré de rage, mit recours, par une compassion perfide, à un dernier expédient, et fit mettre Vincent sur un lit mollet. Mais il expira aussitôt, âgé de vingt-deux ans, l’an 304.

Patience. Nous ne voulons rien souffrir pour Jésus-Christ ; la plus légère contradiction nous décourage. Lâches et impatients, nous aimons à nous représenter notre situation comme la plus malheureuse qu’il y ait au monde. Il est vrai que la nature soutire dans les épreuves, et que l’on peut demander à Dieu d’en être délivré, pourvu que ce soit pour sa gloire. Mais attendons sans murmure l’effet de nos prières ; et si nous ne sommes pas exaucés souffrons avec résignation. Dieu ne se retire de nous que pour nous procurer l’occasion de le chercher avec plus d’ardeur, et nous faire désirer de lui être unis d’une manière plus intime.

Comment représente-t-on saint Vincent

On représente saint Vincent, comme saint Laurent, en costume de diacre, ayant pour attribut un lit de fer à pointes aiguës ; on voit auprès, des fouets, des chaînes, des ongles de fer, une meule. On le représente encore portant un bateau, ce qui peut signifier deux choses : premièrement, cela rappellerait que son corps fut embarqué pour être submergé au large ; secondement, qu’il a été longtemps invoque contre les risques de la mer par les matelots de la péninsule ibérique : on sait en effet que ses reliques ont longtemps été honorées sur un cap qui porte encore aujourd’hui le nom de Gap Saint-Vincent. On le trouve souvent avec une serpette, une tinette, des grappes de raisin, des pampres en sa qualité de patron des vignerons. Ce patronage est probablement dû à ce que le nom du Saint commence par vin ; c’est un pur calembour.

Oraison

Nous vous en supplions, ô Dieu tout-puissant, qui n’avez pas permis que le bienheureux diacre Vincent fût effrayé par les menaces, ni vaincu par les souffrances : daignez nous accorder de supporter les contrariétés de cette vie avec une constance d’âme invincible. Par J-C. N. -S. Ainsi soit-il.

Saint Vincent d’Espagne

Diacre et Martyr

Saint Vincent

Présentation

Fête saint : 22 Janvier

Temps de lecture : 3 min.

Date : 304
Pape : Saint Marcellin
Empereur : Dioclétien ; Maximien Hercule

Sommaire

Pensée

La puissance et les fureurs des tyrans passent, et l’affliction et les tourments des martyrs aussi : seulement il reste la cruauté des uns à punir, et les mérites des autres à récompenser dans l’éternité !

Pratique

Montrez-vous généreux et fort dans les petites choses, afin de vous aguerrir pour les grandes occasions.

Priez

Pour les catéchistes et les missionnaires.