Logo-La-Vie-des-Saints

D’après les Bollandistes, le père GIRY, les propres des diocèses et tous les travaux hagiographiques. Vies des Saints de l’Ancien et du Nouveau Testament, des Martyrs, des Pères, des Auteurs Sacrés et ecclésiastiques, des Vénérables, et autres personnes mortes en odeur de sainteté.

Histoire des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

Histoire des Saints, des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

La Vie des Saints Webp

Hagiographie

Saint Vincent de Paul naquit en 1576, au village de Poy, au diocèse d’Acqs en Gascogne. Ses parents étaient cultivateurs, et Vincent, dans son enfance, fut chargé de garder les troupeaux ; mais, comme il annonçait de rares dispositions pour la science et la piété, son père résolut de le faire étudier. Ayant été ordonné prêtre, la divine Providence, par une suite d’événements, l’amena à Paris, où, après avoir occupé successivement différentes places, avec une réputation toujours croissante de talents et de vertus, il se trouva, presque sans y penser, à la tête de toutes les bonnes œuvres de son temps. Il institua les prêtres de la mission, dits lazaristes, de même que les filles de la Charité. Il fonda des hospices et hôpitaux pour les pauvres malades, pour les enfants trouvés, pour les orphelins, pour les aliénés, pour les forçats et pour les vieillards. Il pourvut lui seul aux besoins de plusieurs provinces désolées par la peste, la guerre et la famine. Sa généreuse commisération s’étendit à tous les genres d’infortunes, et la France entière est couverte de monuments qui rappellent sa charité et son zèle ; mais ce qu’il y a de plus admirable encore, c’est qu’au milieu de tant d’œuvres éclatantes Vincent fut un homme sincèrement humble, qui ne chercha constamment qu’à se faire oublier et mépriser. Il mourut à Paris en 1660.

Dieu ménage des ministres, fidèles à son Église, dans tes temps mêmes où l’esprit de foi paraît presque universellement anéanti. Ces hommes privilégiés se préparent à devenir des vases de grâce par l’exercice de la prière et par le crucifiement des inclinations de la nature corrompue. . Une fois bien pénétrés des maximes de Jésus-Christ, ils paraissent dans le monde comme de nouveaux apôtres, et conduisent les autres dans les voies de la piété, où le Saint-Esprit leur sert lui-même de maître et de guide. 0 religion sainte, il ne faut d’autres preuves de votre céleste origine que les œuvres de vos saints prêtres 

Oraison

Dieu, qui avez rempli de la force des Apôtres le bienheureux Vincent pour évangéliser les pauvres et faire honorer l’état ecclésiastique ; faites que nous imitions les exemples de celui dont nous vénérons les vertus et les mérites. Par J.-C. N.-S. Ainsi -soit-il.

Comment représente-t-on saint Vincent de Paul ?

On représente parfois saint Vincent de Paul prêchant aux forçats sur les galères royales dont il était l’aumônier. On lui met souvent un petit enfant sur les bras, à cause de son œuvre des enfants trouvés. – Dans une gravure très ancienne, on voit Vincent offrant le saint sacrifice dans une humble chapelle entourée de bois. Une statue de la Vierge domine l’autel pauvre et nu ; au pied est un prêtre assistant, avec un seul servant. Au bas de la gravure, on lit : « Saint Vincent de Paul dit sa première messe dans une chapelle de la sainte Vierge, qui est de l’autre côté du Tarn, sur le haut d’une montagne et dans les bois » ; il choisit ce lieu solitaire pour faire le divin sacrifice avec moins de trouble et dans le plus profond recueillement, n’étant assisté, selon la coutume, que d’un prêtre et d’un clerc pour le servir.

Quelles sont les reliques de saint Vincent de Paul ?

Le cardinal de Noailles, sur les ordres de Rome, procéda à l’ouverture du tombeau de saint Vincent de Paul, le 19 février 1712. Les médecins, après une visite des plus exactes, attestèrent qu’ils avaient trouvé un corps tout entier et sans aucune mauvaise odeur. Les prodiges opérés par l’intercession du Saint furent examinés par l’Église avec autant de sévérité que ses ennemis pourraient le faire. Il fut mis au nombre des Bienheureux, le 13 août 1729. Les grands de la terre eurent donc la consolation de fléchir les genoux avec leurs sujets devant l’image de cet humble prêtre qui, tant de fois, les avait fléchis lui-même devant les petits et les pauvres. Le ciel, par de nouveaux prodiges, confirma ces honneurs. Notre Saint fut canonisé le 16 juin 1737.

Son culte s’étendit en Savoie et en Piémont, à Gènes et en Toscane, à Naples et dans les États de l’Église, en Autriche et en Pologne, en Espagne et en Portugal. Il franchit les mers. On le célébra jusqu’en Chine, partout où les missionnaires avaient quelque établissement.

Saint Vincent de Paul

Fondateur des Lazaristes, et des Filles de la charité.

Saint Vincent de Paul

Présentation

Fête saint : 19 Juillet

Temps de lecture : 3 min.

Date : 1576-1660
Pape : Grégoire XIII ; Alexandre VII
Empereur : Henri III ; Louis XIV

Sommaire

Pensée

La vraie piété est tendre et sensible aux intérêts de la religion et de la charité ; elle a toujours un œil ouvert sur le Seigneur dans les affaires les plus capables de donner des distractions, afin de ne cesser jamais de converser avec lui.

Pratique

Regardez les afflictions d’autrui comme les vôtres.

Priez

Pour les œuvres de charité.