Logo-La-Vie-des-Saints

D’après les Bollandistes, le père GIRY, les propres des diocèses et tous les travaux hagiographiques. Vies des Saints de l’Ancien et du Nouveau Testament, des Martyrs, des Pères, des Auteurs Sacrés et ecclésiastiques, des Vénérables, et autres personnes mortes en odeur de sainteté.

Histoire des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

Histoire des Saints, des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

La Vie des Saints Webp

Hagiographie

Saint Thomas, qui fut l’ornement de l’Église d’Espagne dans ces derniers temps, naquit en 1488 à Fuenlana en Castille. Le nom de Villeneuve lui vient d’une d’une petite ville où il fut élevé. Ses vieux parents distribuaient aux pauvres tout ce qu’ils pouvaient ménager, après avoir pris leur strict nécessaire pour vivre. Cet esprit de charité fut le précieux héritage qu’ils laissèrent à leur fils, et l’amour des pauvres devint son caractère distinctif pour toute sa vie. Il fit ses études à Alcala, et il se détermina à entrer chez les Augustins. Il remplit les premières charges de son ordre, et contribua efficacement à y entretenir la discipline régulière. Il voulait surtout qu’on se préparât au ministère de la parole par l’humilité, la prière et une vie sainte. C’est ainsi qu’il s’y préparait lui-même, et c’est ce qui le rendait si propre à la conversion des âmes. L’empereur Charles-Quint avait une si haute idée de sa vertu, qu’il lui accorda un jour une grâce qu’il venait de refuser à son propre fils. Nommé par ce prince à l’archevêché de Valence, Thomas refusa, comme il avait déjà refusé celui de Grenade ; mais on lui fit donner ordre d’obéir, sous peine d’excommunication. Il partit donc, à pied, pour son diocèse, et avec toute la simplicité d’un religieux. Il réservait tous ses revenus pour les pauvres, dont il se regardait comme l’économe. De si généreuses dispositions lui gagnèrent tous les cœurs, et attirèrent la bénédiction du ciel sur ses travaux. Il mourut en 1555.

L’amour n’est point aimé ! 0 bonté incompréhensible ! Dieu nous promet le ciel pour nous récompenser de l’avoir aimé. Son amour n’est-il donc. pas lui-même une grande récompense ? N’est-il pas ce qu’il y a de plus doux, de plus désirable ? Il aura cependant elle récompense ! Votre amour est un bien si précieux, que nous devrions, pour l’obtenir, souffrir avec joie toutes les peines et tous les tourments. Vous nous le donnez gratuitement, et encore, c’est pour qu’il nous procure d’autres dons ineffables.

Quel est le lieu où souffrirent les martyrs de Lyon ?

Paul V, qui l’a béatifié, ordonna dans sa bulle que, dans les images et les tableaux que l’on ferait du Saint, on le représentât en habits pontificaux, la mitre en tête, mais tenant une bourse à la main au lieu de crosse, que l’on figurât des pauvres sans nombre autour de lui, et que l’on écrivît au bas : Le bienheureux Thomas de Villeneuve, surnommé l’Aumônier.

Oraison

O Dieu, qui avez fait briller dans le bienheureux Thomas, pontife, une insigne vertu de pitié pour les pauvres ; nous vous supplions, par son intercession, de répandre avec bonté, sur ceux qui vous prient, les ressources de votre Miséricorde. Par Jésus-Christ Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.

Saint Thomas de Villeneuve

Fête saint : 18 septembre

Temps de lecture : 3 min.

Saint Thomas de Villeneuve - La Vie des Saints

Présentation

Titre : De l’Ordre des ermites de saint Augustin, archevêque de Valence
Date : 1555
Pape : Jules III
Roi d’Espagne : Charles Quint

Sommaire

Pensée

Qu’y a-t-il de plus agréable, de plus juste et de plus glorieux que de vous aimer, ô mon Dieu ? se peut-il trouver une créature capable de vous connaître sans vous aimer ? Si vous me défendiez de vous aimer, une telle défense me paraîtrait impossible et insupportable.

Pratique

Excitez à l’amour de Notre-Seigneur dans les pauvres.

Priez

Pour les indigents.