La Vie des Saints

Logo-La-Vie-des-Saints

D’après les Bollandistes, le père GIRY, les propres des diocèses et tous les travaux hagiographiques. Vies des Saints de l’Ancien et du Nouveau Testament, des Martyrs, des Pères, des Auteurs Sacrés et ecclésiastiques, des Vénérables, et autres personnes mortes en odeur de sainteté.

Histoire des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

Histoire des Saints, des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

La Vie des Saints Webp

Hagiographie

Saint Philippe de Néri naquit à Florence l’an 1515. La piété, l’obéissance, la douceur, le distinguèrent dans son enfance. À dix-huit ans, il renonça à l’espoir d’une brillante fortune pour aller étudier à Rome les sciences ecclésiastiques. Là, vivant dans l’éloignement du monde et dans une application constante au travail, il devint bientôt un des hommes les plus habiles de son temps ; mais surtout il fit de rapides progrès dans les voies de la sainteté, et parvint par l’exercice continuel de l’oraison et de la mortification, à s’enflammer du divin amour, au point d’en ressentir les effets les plus merveilleux. Il ranima dans Rome, par son exemple, la charité envers les pauvres malades, et, quand son directeur l’eut obligé à recevoir les saints ordres, il montra, principalement dans le confessionnal, tout ce que peut un zèle ardent et éclairé pour la conversion des pécheurs les plus endurcis. Le bien qu’il commençait au saint tribunal, il le continuait dans des conférences particulières. L’envie ne put supporter longtemps l’éclat de ses vertus : elle tourna en ridicule ses actions les plus saintes, et puis employa la calomnie pour noircir sa personne et ternir sa réputation. Le saint souffrit cette épreuve avec patience. Enfin le mensonge n’eut qu’un temps, et Philippe n’en travailla qu’avec plus d’ardeur à la gloire de Dieu. Il fonda l’ordre des Oratoriens pour l’éducation de la jeunesse, et mourut en 1595.

Tout en J.-C., avec J.-C., et par J.-C. ! . Saint Philippe de Néri, enflammé d’amour pour Dieu et d’un désir ardent de lui payer un juste tribut de louanges, lui offrait les affections de son âme, unies aux hommages de toutes les créatures ; mais bientôt il sentait la pauvreté de son offrande et le peu de proportion qu’elle avait avec la majesté divine de l’Être suprême. Il ne se consolait qu’en pensant, qu’il trouverait dans la sainte messe une victime capable de glorifier Dieu d’une manière digne de lui. De là cette ferveur avec laquelle il célébrait les saints mystères.

Quand saint Philippe de Néri a-t-il été canonisé ?

Tant de merveilles arrivées durant la vie et immédiatement après la mort du serviteur de Dieu, donnèrent sujet de commencer bientôt à travailler au procès de sa canonisation. La résolution en fut prise dès le temps du pape Clément VIII, et depuis elle fut poursuivie par Paul V, son successeur, à l’instance d’Henri le Grand, roi de France, qui en écrivit d’autant plus volontiers que ce Bienheureux s’était employé avec ardeur pour sa réconciliation à l’Église romaine : enfin la cérémonie en fut faite par le pape Grégoire XV, à la supplication de Louis XIII et de la reine Marie de Médicis, sa mère, l’an 1622, au mois de mars.

Quels sont les attributs de saint Philippe de Néri ?

Les traits de la vie de saint Philippe de Néri sur lesquels se sont plus volontiers exercés la palette des peintres et le ciseau des sculpteurs, sont les suivants : 1°) Notre-Dame lui apparaît soutenant le toit de sa chapelle qui allait crouler. Nous avons fait allusion à cet événement merveilleux ; 2°) en habits sacerdotaux, il célèbre la sainte messe. Cela rappelle l’ardente piété avec laquelle il montait à l’autel. 3°) Une gravure allemande que nous avons sous les yeux rappelle la rencontre de saint Philippe de Néri et de saint Félix de Cantalice dans les rues de Rome. Le fondateur de l’Oratoire boit sans façon dans la gourde du frère quêteur : d’où l’on peut conclure que c’est là la caractéristique la plus populaire du Saint ; 4°) il est entouré d’enfants et de jeunes gens. On sait l’amour qu’il leur portait. Les Oratoriens ont adopté pour blason l’image de sainte Marie in Vallicella, que Baronius fit graver, au frontispice de ses Annales et du Martyrologe.

Quelles sont les reliques de saint Philippe de Néri ?

Une relique de saint Philippe de Néri est conservée précieusement chez les Ursulines d’Amiens.

Saint Philippe de Néri

Confesseur

Saint Philippe de Neri

Présentation

Fête saint : 26 Mai

Temps de lecture : 3 min.

Date : 1515-1595
Pape : Léon X ; Clément VIII

Sommaire

Pensée

« O mon Dieu ! puisque vous êtes si aimable, pourquoi ne m’avez-vous donné qu’un coeur pour vous aimer ? Pourquoi du moins ce coeur est-il si petit et si étroit (saint Philippe de Néri.)

Pratique

Mortifiez-vous dans les petites choses, par amour de Dieu : on s’accoutume ainsi à vaincre dans les grands combats.

Priez

Pour les âmes ferventes