Logo-La-Vie-des-Saints

D’après les Bollandistes, le père GIRY, les propres des diocèses et tous les travaux hagiographiques. Vies des Saints de l’Ancien et du Nouveau Testament, des Martyrs, des Pères, des Auteurs Sacrés et ecclésiastiques, des Vénérables, et autres personnes mortes en odeur de sainteté.

Histoire des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

Histoire des Saints, des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

La Vie des Saints Webp

Hagiographie

L’Église honore en ce jour non seulement l’archange saint Michel, mais encore, tous les bons Anges. Créés avant l’homme dans la justice et dans la sainteté, mais encore capables de mérite et de démérite, ces bienheureux esprits demeurèrent constants dans le bien, et, ayant saint Michel à leur tête, ils vengèrent la gloire de Dieu outragée par l’orgueil de Lucifer, qu’ils précipitèrent avec ses complices dans l’abîme infernal. La récompense de leur fidélité et de leur zèle fut d’être admis dans le séjour du bonheur éternel, et destinés à former la cour du Roi des rois. L’Écriture nous apprend qu’ils sont en très grand nombre et rangés en neuf chœurs, les Anges, les Archanges, les Vertus, les Puissances, les Principautés, les Dominations, les Trônes, les Chérubins et les Séraphins. Leur occupation est de contempler Dieu, de l’aimer, de le louer et d’exécuter ses volontés pour la conduite de l’univers, et surtout pour le salut des hommes. Aussi les voyons-nous chargés de différentes missions sur la terre. Ceux dont l’Écriture fait une mention plus particulière sont, outre saint Michel, l’archange Gabriel, à qui parait avoir été confié le soin de tout ce qui regardait le mystère de l’Incarnation, et l’ange Raphaël, qui conduisit Tobie. Saint Michel est apparu plusieurs fois depuis l’établissement de l’Église, et l’assistance sensible qu’en a reçue la France, jusque dans ces derniers temps, l’ont fait regarder comme le protecteur spécial de ce royaume.

Notre dévotion aux saints Anges doit consister : à les honorer comme les amis de Dieu ; à les invoquer avec confiance, comme nos protecteurs ; à les imiter comme les modèles de la pureté et de l’union à Dieu.

Oraison

O Dieu ! qui réglez avec une sagesse infinie les différents ministères des Anges et des hommes ; accordez à nos prières que nous ayons pour protecteurs sur la terre ces esprits bienheureux qui sans cesse, dans le ciel, exécutent vos divines volontés. Par Jésus-Christ Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.

Quels sont les attributs que l'art chrétien attribue aux anges ?

 1° La forme humaine, afin que les fidèles comprennent combien ces intelligences célestes sont disposées à secourir les hommes et toujours prêtes à exécuter les ordres de Dieu en notre faveur ; – des ailes, pour les mêmes motifs ; – un encensoir, parce qu’ils offrent nos prières à Dieu, selon ce qu’il est écrit dans l’Apocalypse : « Et il vint un autre ange, et il se tint devant l’autel, ayant un encensoir d’or ; et on lui donna beaucoup de parfums, afin qu’il présentât les prières de tous les Saints sur l’autel d’or qui est devant le trône de Dieu » ; – la jeunesse, parce qu’ainsi l’exigent, et leur immortalité qui n’est autre chose qu’une jeunesse éternelle, et la nature de leurs fonctions qu’ils sembleraient moins aptes à remplir, s’ils étaient, ou des enfants ou des vieillards ; – la beauté, car tel est le type que nous fournissent les saintes Écritures ; – quelquefois la nudité, qui, dans l’homme tombé, produit la honte, mais, chez les anges, est une marque de sainteté, de chasteté, d’immortalité, d’innocence ; – des attributs militaires : c’est ainsi que nous les représente l’histoire des Macchabées : « Un cavalier parut devant eux avec une robe blanche, des armes d’or, et agitant sa lance » ; – des vêtements blancs, signe d’innocence et de joie, et couleur sacerdotale ; – une ceinture, pour montrer qu’ils sont prêts à exécuter les ordres qui leur sont confiés ; la ceinture est aussi le symbole de la chasteté ; – 10° des ornements de pierres précieuses, symbole de l’éclat de leurs différentes vertus ; – 11° quelquefois enveloppés de nuages, parce que leur demeure propre est dans les cieux ; – 12° les pieds nus : les ministres de Dieu se sont ordinairement abstenus de chaussures, comme nous le voyons par l’exemple d’Isaïe, de Moïse, des Apôtres.

Comment représente-t-on l'archange saint Michel ?

terrassant le démon ; présentant des balances à l’enfant Jésus : dans les plateaux sont les âmes des justes ; combattant les anges rebelles ; debout sur un ange révolté : sur sa cuirasse sont figurés le soleil, la lune et des étoiles ; sur son baudrier est représenté un Zodiaque ; il tient une palme et montre dans le ciel un mot hébreu qui signifie : Quis ut Deus ? pesant les âmes coupables du sang innocent ; apparaissant à un évêque qui reçoit de l’archange l’ordre de bâtir une église sur le mont Gargan ; tenant à la main une sorte de labarum, comme prince de la milice céleste, ou une simple épée de chevalier, pour rappeler sa lutte avec Lucifer.

Saint Michel Archange

Fête saint : 29 septembre

Temps de lecture : 3 min.

st__michael_icon_by_theophilia_

Présentation

Titre : Et des tous les Saints Anges
Date : 493
Pape : Saint Gélase
Empereur d’orient : Anastase Ier

Sommaire

Pensée

S’il est vrai, comme nous n’en pouvons douter, que les Anges prient pour nous, et offrent à Dieu nos supplications, afin de nous obtenir les grâces qui nous sont nécessaires, il ne l’est pas moins qu’ils connaissent nos besoins, et qu’ils entendent les prières que nous leur adressons.

Pratique

Honorez les saints Anges, et particulièrement saint Michel.

Priez

Pour la France.