La Vie des Saints

Logo-La-Vie-des-Saints

D’après les Bollandistes, le père GIRY, les propres des diocèses et tous les travaux hagiographiques. Vies des Saints de l’Ancien et du Nouveau Testament, des Martyrs, des Pères, des Auteurs Sacrés et ecclésiastiques, des Vénérables, et autres personnes mortes en odeur de sainteté.

Histoire des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

Histoire des Saints, des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

La Vie des Saints Webp

Saint Marc l'Évangéliste : Un Témoignage Vivant de la Foi Chrétienne

Saint Marc l’Évangéliste, figure centrale du christianisme, est reconnu pour avoir écrit le deuxième Évangile du Nouveau Testament. Sa vie et son œuvre ont laissé une empreinte indélébile sur l’histoire de la foi chrétienne. Né à Cyrène, une ville de la province romaine de Libye, Marc a été initié très tôt aux enseignements du judaïsme et du christianisme naissant. Son Évangile est un témoignage précieux des enseignements et des actions du Christ, influençant profondément l’Église primitive et les générations futures de croyants.

La Jeunesse de Marc et sa Rencontre avec Pierre

Marc, né Jean-Marc, a grandi dans une famille juive de Cyrène, bien intégrée dans la communauté juive locale. Très tôt, il fut exposé aux enseignements religieux et développa une foi profonde. Sa rencontre avec l’apôtre Pierre, l’un des principaux disciples de Jésus, fut déterminante pour son engagement ultérieur dans la propagation de la foi chrétienne. Pierre, souvent considéré comme le mentor de Marc, le guida dans ses premiers pas en tant que disciple de Jésus.

L’Évangile selon Marc

L’Évangile selon Marc, écrit probablement vers les années 60-70 de notre ère, présente une perspective unique sur la vie et le ministère de Jésus. Connu pour sa vivacité narrative et son style concis, cet Évangile est souvent considéré comme le plus ancien des quatre évangiles canoniques. Marc met en avant la puissance et l’autorité de Jésus, le présentant comme le Fils de Dieu venu pour sauver l’humanité. Il se distingue par sa simplicité et son immédiateté, rendant les enseignements de Jésus accessibles à tous.

L’influence de Pierre est perceptible dans l’Évangile de Marc. Selon la tradition, Marc a recueilli les récits et les enseignements de Pierre pour les mettre par écrit, offrant ainsi une source fiable et directe sur la vie de Jésus. Saint Pierre, en tant que témoin oculaire des événements entourant le Christ, apporta une richesse de détails que Marc consigna avec fidélité.

Missionnaire et évêque d’Alexandrie

Outre son rôle d’évangéliste, Marc était également un missionnaire dévoué. Il voyagea à travers le monde antique pour prêcher l’Évangile, fondant des communautés chrétiennes et consolidant la foi naissante. Selon la tradition, il fonda l’Église d’Alexandrie en Égypte, où il devint le premier évêque. Son travail à Alexandrie fut crucial pour l’établissement du christianisme en Afrique du Nord, une région qui devint par la suite un centre important de la foi chrétienne.

Le Martyre de saint Marc

Saint Marc subit le martyre vers l’an 68 de notre ère, à Alexandrie. Son engagement indéfectible à prêcher l’Évangile et sa résistance face aux persécutions païennes lui valurent de nombreux ennemis. Pendant son martyre, il fut traîné à travers les rues d’Alexandrie, subissant des tortures atroces. Cependant, sa foi resta inébranlable. La nuit précédant sa mort, il eut une vision consolatrice du Seigneur, lui assurant sa place au royaume des cieux. Le lendemain, après avoir été de nouveau torturé, Marc rendit l’esprit, scellant ainsi son témoignage par le sang.

L’Héritage Spirituel de saint Marc

Aujourd’hui, saint Marc l’Évangéliste est vénéré comme le patron des notaires, des secrétaires et des écrivains, en raison de son rôle en tant qu’évangéliste et auteur de l’un des premiers récits sur la vie de Jésus. Sa mémoire est honorée à travers le monde par les fidèles qui trouvent dans son exemple une inspiration pour leur propre voyage de foi.

Son influence s’étend également à l’iconographie chrétienne, où il est souvent représenté avec un lion ailé, symbole de sa vigueur et de son audace dans la proclamation de l’Évangile. Cette image rappelle le début de son Évangile, qui évoque la voix de celui qui crie dans le désert, préparant la voie du Seigneur.

Le Rôle de Marc dans l’Église Primitif

La contribution de Marc à l’Église primitive ne se limite pas à son Évangile. En tant que compagnon de Pierre, il joua un rôle clé dans la diffusion des enseignements de Jésus à Rome et au-delà. Pierre, délivré de la prison d’Hérode vers l’an 42, se rendit à Rome avec Marc, qui l’accompagna fidèlement. Ensemble, ils semèrent la bonne semence de la parole de vérité dans une cité qui avait été la citadelle de l’erreur.

Marc fut également envoyé par Pierre à Aquilée, où il prêcha avec zèle et succès, établissant une Église remarquable par sa science religieuse et la fermeté de sa foi. C’est là qu’il acheva ou transcrivit la rédaction de son Évangile, répondant à l’avidité des croyants pour la parole de Dieu.

Saint Marc, Patron et Protecteur

En sa qualité d’écrivain inspiré et de secrétaire de saint Pierre, saint Marc est le patron des notaires et des greffiers, symbolisant la précision et la fidélité dans la transmission des enseignements divins. Les verriers et vitriers, notamment à Venise, le considèrent également comme leur patron, probablement en raison de l’importance de son culte dans cette ville.

Il est invoqué contre l’impénitence finale et la gale, et sa protection est sollicitée par ceux dont les professions les exposent aux coupures, en référence au miracle qu’il opéra sur saint Anien.

Conclusion

Saint Marc l’Évangéliste, par sa vie et son œuvre, continue d’être une source d’inspiration et de guidance pour les croyants cherchant à approfondir leur compréhension de la foi chrétienne et à suivre les pas du Christ. Que ce soit à travers la lecture de son Évangile ou la méditation sur sa vie, saint Marc reste un témoin privilégié des événements entourant la vie de Jésus. Son exemple de dévouement, de foi et de courage nous rappelle l’importance de témoigner de la vérité éternelle de l’Évangile dans un monde en constante évolution.

Le saint Évangéliste débarqua vers Cyrène, dans la Pentapole. Il annonça l’avènement du Christ et son Évangile dans ces vastes régions africaines, dans la Libye, dans la Marmarique (aujourd’hui royaume de Barca), dans le pays des Ammonites, dans la Thébaïde, dans la Cyrénaïque, dans la Nubie, une partie de l’Éthiopie, dans toute l’Égypte, et dans les régions voisines et limitrophes. Il y avait apporté son Évangile, il convertit une multitude innombrable de païens ; ces misérables esclaves des idoles, ou plutôt des démons, se livraient dans leurs temples profanes à toutes sortes de péchés, d’impuretés, d’abominations. La puissance ennemie que Notre-Seigneur Jésus-Christ est venu combattre et détruire à son avènement sur la terre, les portait à manger des viandes immolées aux idoles, et à commettre toute espèce de crimes. Saint Marc, arrivant au milieu d’eux, et armé de la divine parole, guérissait les malades et les infirmes, rendait nets les lépreux, chassait un grand nombre d’esprits malins. Le spectacle de tant de miracles que la grâce de Jésus-Christ Notre-Seigneur opérait par son Apôtre, porta les Africains à croire au Fils de Dieu. En conséquence, ils détruisirent leurs temples d’idoles. La hache à la main, ils abattirent leurs bois sacrés, et, ayant ainsi donné une preuve éclatante de leur conversion au vrai Dieu, ils furent baptisés au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Iconographie

Tout le monde sait que l’attribut principal de saint Marc est le lion, parce qu’il commence son Évangile par le récit de la prédication de saint Jean dans le désert. Le plus souvent, ce lion est ailé, parce que dans le langage de l’Écriture et la pensée de la liturgie, les animaux ne sont que des symboles mystiques, incorporels.

En sa qualité d’écrivain inspiré autant que de secrétaire de saint Pierre, on place une plume dans la main de saint Marc et un livre devant lui. Cette qualité de secrétaire de saint Pierre l’a fait choisir pour patron par les notaires et les greffiers. Les verriers et vitriers ont fait le même choix, probablement parce que l’industrie du verre a surtout fleuri à Venise et dans ses possessions. Or, chacun sait que Venise était placée sous la protection de cet Évangéliste, et qu’aujourd’hui encore, on dit pour désigner un beau morceau de verre : glace de Venise.

On l’invoque contre l’impénitence finale et la gale. Le miracle opéré par saint Marc sur saint Anien pourrait aussi expliquer pourquoi les professions qui exposent aux coupures ont choisi l’Évangéliste pour patron.

Oraison

Prions pour que, par l’intercession de saint Marc, nous recevions la grâce de vivre pleinement notre vocation chrétienne, en étant des témoins fidèles de l’amour et de la miséricorde de Dieu. Que son héritage spirituel perdure, rappelant à chacun l’importance de la foi, de l’espérance et de la charité dans notre cheminement vers le Christ. Amen.

Saint Marc : Évangéliste et Disciple de Pierre

Le Porteur de la Bonne Nouvelle, ✞ 68.

Saint Marc by Cecilia Lawrence
Fête saint : 25 Avril

Temps de lecture : 3 min.

Présentation

Titre : Le Porteur de la Bonne Nouvelle, ✞ 68.
Date : 5-68
Pape : saint Pierre
Empereur : Tibère ; Caligula ; Claude ; Néron

Sommaire