Logo-La-Vie-des-Saints

D’après les Bollandistes, le père GIRY, les propres des diocèses et tous les travaux hagiographiques. Vies des Saints de l’Ancien et du Nouveau Testament, des Martyrs, des Pères, des Auteurs Sacrés et ecclésiastiques, des Vénérables, et autres personnes mortes en odeur de sainteté.

Histoire des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

Histoire des Saints, des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

La Vie des Saints Webp

Hagiographie

Saint Ladislas, fils de Béda, roi de Hongrie, naquit en 1031. S’il monta, en 1080, sur le trône, qui était pour lors électif, ce ne fut que parce qu’il y fut forcé par le peuple. Il s’appliqua d’abord au rétablissement des lois et de la discipline, pour l’observation desquelles saint Etienne avait montré tant de zèle, mais dont il restait encore quelques vestiges par suite des temps de trouble qui affligèrent ce pays. On admirait en lui cet amour de la chasteté, cette douceur et cette gravité, cette tendresse pour les pauvres et cet esprit de piété, qui, dès l’enfance, avaient fait son caractère distinctif. La vie qu’il menait dans son palais était fort austère ; il suivait à table les règles d’une exacte sobriété, et se refusait même l’usage du vin. Les églises, ainsi que les pauvres, ressentaient sans cesse les effets de sa libéralité. Ennemi des amusements frivoles, il donnait tout son temps aux exercices de piété et aux devoirs de son état, se proposant dans chacune de ses actions la volonté divine, et cherchant en tout la plus grande gloire de Dieu. Il ne négligeait rien pour que la justice fut rendue à ses sujets sans la moindre partialité. Autant il était généreux envers ses ennemis, autant il était plein de rigueur quand il s’agissait de maintenir les droits de l’Église ou de défendre son pays. Il mourut l’an 1095.

Que de temps on perd à des amusements vides et puérils ! Le temps ne nous est donné que pour nous préparer à l’éternité, et nous n’y pensons pas. Ce sont surtout les hommes plus haut placés qui mènent une vie de folie et d’aveuglement. Mais aussi quel vide il se fait enfin dans ces consciences sans frein, ouvertes à tous les scandales, et se rendant insensiblement incapables de mettre à profit les dons de Dieu les plus excellents !

Comment représente-t-on saint Ladislas de Hongrie ?

On représente ordinairement notre Saint avec deux anges à ses côtés : ce sont les deux anges protecteurs que Salomon, parent du jeune prince, vit auprès de Ladislas quand il lui faisait la guerre. On rapporte d’ailleurs que Ladislas étant mort, son cercueil fut porté par deux anges jusqu’à l’église que ce Saint avait fait bâtir en l’honneur de la très-sainte Vierge. – On le voit parfois tenant de la même main son chapelet et son sabre ; c’était sa manière ordinaire de charger l’ennemi ; heureuse et salutaire inspiration qui trouverait aujourd’hui bien des critiques, mais dont il n’eut jamais à se repentir. – Assez ordinairement on le peint avec l’étendard hongrois, pour montrer que sa charité, ses prières et ses fondations pieuses ne l’empêchaient pas d’être un redoutable et vaillant prince. – Rien n’empêche de lui mettre une église dans les mains, puisqu’il est le fondateur de nombreuses basiliques et notamment de la cathédrale dédiée à Notre-Dame dans la ville de Varadin. – Les estampes hongroises nous le présentent fréquemment faisant jaillir d’une roche abrupte, avec sa lance, une fontaine d’eau vive dont il désaltère ses soldats qu’il conduit à la guerre. – Les artistes ne dédaignent pas de le peindre quelquefois avec le globe impérial timbré de la croix, parce qu’il refusa l’empire que lui offraient les princes allemands. – Enfin, la hache d’armes ou la lance qu’on lui met assez souvent à la main est une allusion soit à son duel avec un chef ennemi, soit au coup de lance qui fit jaillir la fontaine miraculeuse dont nous avons parlé, soit, en général, à ses vertus guerrières. 

Oraison

Faites, Seigneur, que votre peuple, aidé de l’intercession du bienheureux Ladislas, se conduise par votre amour ; parce que notre parfaite félicité est d’être continuellement appliqués à servir notre Dieu, l’auteur de tous les biens. Par J.-C. N.-S. Ainsi soit-il.

Saint Ladislas

Roi de Hongrie

Saint Ladislas de Hongrie

Présentation

Fête saint : 27 Juin

Temps de lecture : 3 min.

Date : 1095
Pape : Jean XIX ; Urbain II
Empereur : Conrad II ; Henri IV

Sommaire

Pensée

Uniquement armés du désir de mériter une couronne immortelle, les Saints méprisèrent ce qui paraît fait le bonheur de cette vie ; et nous ne soupirons peut-être qu’après ces biens et ces honneurs !

Pratique

Que votre autorité soit paternelle, et votre obéissance filiale.

Priez

Pour les autorités.