La Vie des Saints

Logo-La-Vie-des-Saints

D’après les Bollandistes, le père GIRY, les propres des diocèses et tous les travaux hagiographiques. Vies des Saints de l’Ancien et du Nouveau Testament, des Martyrs, des Pères, des Auteurs Sacrés et ecclésiastiques, des Vénérables, et autres personnes mortes en odeur de sainteté.

Histoire des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

Histoire des Saints, des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

La Vie des Saints Webp

Saint Jean l'Évangéliste : L'Apôtre Bien-Aimé et Témoin de l'Amour Divin

Saint Jean l’Évangéliste, l’un des Douze Apôtres et auteur du quatrième Évangile, occupe une place particulière dans le cœur des chrétiens. Son lien intime avec Jésus-Christ, son témoignage des moments cruciaux de la vie du Sauveur et ses écrits imprégnés d’amour et de vérité font de lui une figure emblématique du christianisme. Explorons la vie et l’héritage spirituel de saint Jean, dont la pureté, la douceur et l’amour pour le Christ sont des sources d’inspiration pour les fidèles du monde entier.

L’Appel de saint Jean par Jésus-Christ

Jean et son frère Jacques travaillaient à raccommoder leurs filets sur le bord de la mer de Galilée lorsque Jésus-Christ les appela à sa suite. En quittant immédiatement leur père et leurs filets, ils devinrent les premiers disciples du Christ, démontrant ainsi leur foi et leur dévouement. Jean, fils de Zébédée et de Salomé, se distinguait par son caractère doux et pacifique, ainsi que par sa pureté virginale. Ces qualités lui valurent une affection particulière de la part de Jésus, qui l’appela souvent “le disciple que Jésus aimait“.

Témoins des Moments Cruciaux

Jean fut témoin de nombreux événements marquants de la vie de Jésus. Il assista à la Transfiguration sur le mont Thabor, où Jésus révéla sa gloire divine à Pierre, Jacques et Jean. Lors de la dernière Cène, Jean occupait une place privilégiée près de Jésus et put reposer sa tête sur le sein du Maître, un geste symbolisant l’intimité spirituelle et l’amour profond entre eux.

Jean fut également le seul apôtre à rester au pied de la croix durant la Passion du Christ. Sa fidélité et son courage lui valurent la responsabilité de prendre soin de la Sainte Vierge, que Jésus lui confia depuis la croix en disant : “Femme, voici ton fils” et à Jean : “Voici ta mère“. Ainsi, Jean devint le protecteur de Marie et, par extension, il est vu comme le protecteur de tous les fidèles.

L’Évangile de Jean

L’Évangile selon Jean est unique par son style et son contenu théologique. Contrairement aux évangiles synoptiques (Matthieu, Marc et Luc), l’Évangile de Jean se concentre sur la divinité de Jésus et les aspects spirituels de son ministère. Il commence par le Prologue, un hymne à la Parole (Logos) incarnée : “Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu“.

Jean met en lumière des aspects essentiels de la foi chrétienne, tels que l’amour de Dieu pour l’humanité, la lumière divine illuminant les ténèbres, et la nouvelle naissance en Christ. Les miracles de Jésus, ou “signes”, sont relatés pour montrer sa divinité et susciter la foi chez les lecteurs. Parmi eux, on compte le premier miracle à Cana, où Jésus change l’eau en vin, et la résurrection de Lazare, symbolisant la victoire sur la mort.

Les Lettres de Jean et l’Apocalypse

En plus de son Évangile, Jean est l’auteur de trois épîtres et du Livre de l’Apocalypse. Ses lettres mettent un accent particulier sur la charité fraternelle, exhortant les croyants à aimer non seulement en paroles, mais en actes : “Petits enfants, n’aimons pas en paroles ni avec la langue, mais en actions et en vérité” (1 Jean 3:18).

L’Apocalypse, ou Livre de la Révélation, est une œuvre prophétique qui dévoile les visions de Jean sur l’avenir de l’Église et le triomphe final de Dieu sur les forces du mal. Écrit durant son exil sur l’île de Patmos, ce livre offre des messages d’espoir et de persévérance aux chrétiens persécutés.

Les Dernières Années et l’Héritage de saint Jean

Après de nombreux travaux et souffrances, Jean mourut à Éphèse, dans une extrême vieillesse, vers l’an 100. Selon la tradition, ses dernières années furent marquées par des prédications centrées sur l’amour et la charité. Son message constant était : “Petits enfants, aimez-vous les uns les autres“, car pour lui, c’était le commandement le plus important et le reflet de la véritable essence du christianisme.

Jean est souvent représenté dans l’iconographie chrétienne avec un aigle, symbole de la hauteur spirituelle de son Évangile. On le voit également avec un calice et une plume, représentant son rôle d’écrivain inspiré par Dieu.

Conclusion : L’Héritage Spirituel de saint Jean

Saint Jean l’Évangéliste reste une figure centrale et inspirante dans l’Église catholique. Sa proximité avec Jésus, son témoignage des moments cruciaux de la vie du Christ, et ses écrits empreints d’amour et de vérité continuent d’influencer et de guider les croyants à travers les siècles. En suivant l’exemple de Jean, les fidèles sont appelés à vivre pleinement l’amour chrétien, à être témoins de la lumière divine et à persévérer dans la foi malgré les épreuves.

L’Église célèbre la fête de saint Jean l’Évangéliste le 27 décembre, rappelant ainsi son importance et son influence durable sur le christianisme. Sa vie et ses écrits nous invitent à approfondir notre relation avec Dieu, à aimer les autres comme Jésus nous a aimés, et à porter la lumière du Christ dans le monde. Que saint Jean intercède pour nous et nous guide sur le chemin de la charité et de la vérité divine.

Que ce soit à travers la méditation de ses écrits ou l’imitation de son exemple de foi, saint Jean l’Évangéliste demeure une source d’inspiration et de force pour tous les croyants cherchant à suivre le Christ avec amour et fidélité. Puissions-nous, par son intercession, grandir dans l’amour de Dieu et des autres, et témoigner de l’Évangile avec courage et compassion. Amen.

La charité caractérise la vertu de saint Jean Évangéliste, et prenait sa source dans l’amour qu’il avait pour Jésus-Christ. Sans cet amour, personne ne peut plaire à Dieu… Aimons donc Dieu, puisqu’il nous a aimés le premier. Voilà le fondement de la vie spirituelle, sur lequel le saint apôtre revient souvent.. Jésus-Christ, dont la charité est sans bornes, nous recommande d’imiter son amour pour les hommes ; il nous presse de nous aimer les uns les autres pour l’amour de lui, de supporter les faiblesses de nos semblables, de leur pardonner comme nous désirons que Dieu nous pardonne, et de vivre en paix avec tous autant que possible. Voilà ce que répétait aussi sans cesse le disciple bien-aimé.

Quels sont les reliques de saint Jean ?

L’église de Saint-Jean de Latran possède, dans une belle urne en argent doré, les chaînes dont saint Jean fut lié lorsqu’on l’amena d’Éphèse à Rome. Dans la chapelle Saint-François, on voit la coupe ou tasse dans laquelle saint Jean but, sur l’ordre de Domitien, un poison mortel, mais qui, par une permission de Dieu, ne lui fit aucun mal. Sous l’autel majeur, dans la Confession, qui était la prison où il fut détenu, on expose aussi la tunique, enfermée dans une cassette en argent doré, avec laquelle le Saint ressus­cita les ministres de l’empereur, morts subitement pour avoir goûté à ce même poison dont il avait bu impunément. Jean, diacre, dans la Vie de saint Grégoire le Grand, observe particulièrement que, quand on la dépliait dans un temps de sécheresse, on obtenait de la pluie, de même qu’elle ramenait le beau temps lorsque les pluies étaient trop abondantes ; enfin, que les lampes devant l’autel où l’on avait mis cette précieuse relique s’al­lumaient quelquefois d’elles-mêmes et brûlaient sans que l’huile se con­sumât. Saint Grégoire de Tours dit qu’il ne pleuvait jamais au lieu où il avait dicté son Évangile, quoiqu’il fût à découvert.

Tous les Pères de l’Église et les écrivains ecclésiastiques lui donnent de très-grands éloges que l’on peut voir dans leurs œuvres, et qui sont tirés des lumières admirables et des faveurs extraordinaires qu’il a reçues du ciel. Il suffira, pour finir cette vie, de remarquer qu’il a renfermé toutes les différences de saints, nous voulons dire qu’il a été prophète, apôtre, évangéliste, docteur, martyr et vierge. Mais, surtout, il a été le Disciple que Jésus aimait, disciple le plus chéri de son Maitre, disciple le mieux instruit par son Maitre, disciple le plus affectionné pour son. Maitre : Rie est discipulus ille.

Oraison

Répandez, Seigneur, sur votre Église, la lumière de vos miséricordes ; afin qu’éclairée par les divines instructions de votre bienheureux apôtre et évangéliste Jean, elle arrive au bonheur éternel. Par J.-C. N.-S. Ainsi soit-il.

Pensée

Si l’on aime si peu Notre-Seigneur, c’est qu’on le connaît peu ; et on ne le connaît point, parce qu’on ne veut pas s’élever au-dessus de la chair et du sang, et conserver son coeur pur.

Pratique

Travaillez sans relâche à acquérir une plus grande connaissance et un plus grand amour de Jésus-Christ.

Priez

Pour les personnes sujettes à des vivacités de caractère.

Saint Jean : Vie, Œuvres et Héritage Spirituel

Apôtre et évangéliste, Iᵉʳ s.

Saint Jean l'Évangéliste by Theophilia
Fête saint : 27 Décembre

Temps de lecture : 3 min.

Présentation

Titre : Apôtre et évangéliste, Iᵉʳ s.
Date : 101
Pape : Saint Evariste
Empereur : Trajan

Sommaire

Pensée

Si l’on aime si peu Notre-Seigneur, c’est qu’on le connaît peu ; et on ne le connaît point, parce qu’on ne veut pas s’élever au-dessus de la chair et du sang, et conserver son coeur pur.

Pratique

Travaillez sans relâche à acquérir une plus grande connaissance et un plus grand amour de Jésus-Christ.

Priez

Pour les personnes sujettes à des vivacités de caractère.