Logo-La-Vie-des-Saints

D’après les Bollandistes, le père GIRY, les propres des diocèses et tous les travaux hagiographiques. Vies des Saints de l’Ancien et du Nouveau Testament, des Martyrs, des Pères, des Auteurs Sacrés et ecclésiastiques, des Vénérables, et autres personnes mortes en odeur de sainteté.

Histoire des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

Histoire des Saints, des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

La Vie des Saints Webp

Hagiographie

Saint Jacques, dit le Majeur, était de Galilée, et vint au monde environ douze ans avant Jésus-Christ. Son père se nommait Zébédée, et sa mère, Salomé, était parente de la sainte Vierge. Il était pêcheur de profession, ainsi que son père et Jean son frère. Un jour qu’ils nettoyaient leurs filets dans une barque sur le bord du lac de Génésareth, Jésus appela les deux frères, et à l’instant, quittant leurs filets, leur barque et leur père, ils se mirent à sa suite, et furent bientôt agrégés au collège des Apôtres. Le divin Sauveur leur donna à tous deux le surnom de Boanerges, ou d’enfants du tonnerre, sans doute à cause de l’activité de leur zèle. Le choix que Jésus fit encore des deux frères pour les rendre seuls, avec saint Pierre, témoins de sa transfiguration, et, dans la suite, de sa prière au jardin des Oliviers, montre assez l’affection ont il les honorait. Ce fut apparemment ce qui les enhardit à lui faire demander, par leur mère, les premières places de son royaume. Le Sauveur ne leur promit que des souffrances, et bientôt la descente du Saint-Esprit ne leur laissa plus d’autre ambition. Il parait que saint Jacques quitta la Judée après le martyre de saint Etienne, et la tradition de l’Église d’Espagne, appuyée sur d’anciens monuments, porte qu’il alla y prêcher l’Évangile. De retour à Jérusalem, il eut la tête tranchée par l’ordre d’Agrippa, l’an 43,et fut ainsi le premier des Apôtres qui versa son sang pour Jésus-Christ.

Quand nous nous trouvons dans les épreuves, pourrions-nous hésiter à boire le calice qui nous est présenté par la main de Dieu, et que Jésus, notre chef, a daigné, par un choix pleinement libre, boire pour l’amour de nous ? Il nous demande tendrement si nous pouvons boire son calice ; il nous y invite par son exemple ; il nous y encourage en nous mettant la gloire du ciel devant les yeux. Implorons humblement le secours de sa grâce, sans laquelle nous ne pouvons rien, et prenons avec joie ce calice que sa main divine nous présente

Comment représente-t-on saint Jacques le Majeur ?

Selon saint Épiphane, rapporté par Baronius dans ses Notes sur le martyrologe, saint Jacques est un des Apôtres qui ont gardé la virginité ; ce qui nous le doit faire regarder avec un respect tout particulier, puisqu’il possède trois excellentes auréoles :

  • l’une d’Apôtre et de Docteur de l’Église par éminence ;
  • l’autre de Martyr et du premier martyr d’entre les Apôtres,
  • et la troisième de Vierge.

Les Espagnols aiment à représenter saint Jacques le Majeur monté sur un cheval et chargeant à la tête d’un de leurs escadrons les armées des Maures ; ils disent qu’en plusieurs rencontres le Saint a été vu, rendant ce bon office aux vieux chrétiens. Ils l’ont, à cause de cela, surnommé le tueur de Maures, et ils célèbrent une fête particulière de son apparition. Saint Jacques le Majeur a pour attribut, comme saint Paul, le glaive avec lequel il fut décapité. On le rencontre aussi, dans le cours du Moyen Âge, en costume de pèlerin, avec le bourdon, la panetière et la pèlerine ornée de coquilles ; quelquefois, connue à la cathédrale de Chartres, sans vêtements et couvert de coquilles. Quand il se trouve réuni aux autres Apôtres tenant des banderoles avec les différents articles du Credo, on lit sur la banderole de saint Jacques le Majeur :

Qui conceptus est de Spiritu Sancto ex Maria Virgine.

Oraison

Dieu tout-puissant et éternel, qui avez consacré les prémices de vos Apôtres par le martyre de saint Jacques : accordez à vos fidèles la grâce d’être fortifiés de plus en plus dans la foi par le mérite de leur généreuse confession, et d’être sous l’égide de leur salutaire protection. Par J.-C. N.-S. Ainsi soit-il.

Saint Jacques le Majeur

Apôtre et martyr

Saint-Jacques-le-Majeur

Présentation

Fête saint : 25 Juillet

Temps de lecture : 3 min.

Date : 44
Pape : Saint Pierre
Empereur : Claude

Sommaire

Pensée

« Que tout homme soit toujours prêt à écouter ; qu’il ne soit point empressé de parler, et de se mettre en colère ; car la justice de Dieu n’est point l’œuvre de la colère de l’homme » (Epître de saint Jacques ch.1)

Pratique

Observez votre langue.

Priez

Pour ceux qui ont le défaut de trop parler.