Logo-La-Vie-des-Saints

D’après les Bollandistes, le père GIRY, les propres des diocèses et tous les travaux hagiographiques. Vies des Saints de l’Ancien et du Nouveau Testament, des Martyrs, des Pères, des Auteurs Sacrés et ecclésiastiques, des Vénérables, et autres personnes mortes en odeur de sainteté.

Histoire des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

Histoire des Saints, des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

La Vie des Saints Webp

Saint Fabien : Un Leader Inspirant de l’Église Primitive

Le pape saint Fabien, élu évêque de Rome en 236 après J.-C., est une figure marquante de l’histoire de l’Église catholique. Son pontificat, reconnu pour sa sagesse, sa charité et son zèle missionnaire, a grandement contribué à l’organisation et à l’expansion de la communauté chrétienne. Son élection, considérée comme un acte de Dieu, a été une bénédiction pour l’Église en une période de troubles. Voici un aperçu de sa vie, de ses contributions et de son héritage durable.

L’Élection Miraculeuse

L’élection de Fabien au pontificat est souvent décrite comme miraculeuse. Selon la tradition, un signe divin l’aurait désigné comme successeur de saint Pierre. Lors d’une assemblée pour élire le nouveau pape, une colombe se serait posée sur sa tête, symbolisant le choix de Dieu. Cet événement renforça sa légitimité et son autorité aux yeux des fidèles.

Organisation et Expansion de l’Église

Pendant son pontificat, Fabien se distingua par ses efforts pour organiser et renforcer la communauté chrétienne à Rome et au-delà. Il restructura l’Église en divisant la ville de Rome en sept diaconies, chacune dirigée par un diacre, pour mieux servir les besoins des fidèles. Cette organisation administrative permit une gestion plus efficace des ressources et une meilleure assistance aux pauvres.

Fabien joua également un rôle crucial dans l’expansion de l’Église en dehors de Rome. Il envoya des missionnaires pour prêcher l’Évangile dans diverses régions de l’Empire romain, établissant de nombreuses églises et augmentant la présence chrétienne.

Défense de la Foi et Lutte Contre les Hérésies

Le pape Fabien fut un fervent défenseur de la foi chrétienne. Il combattit activement les hérésies qui menaçaient la doctrine catholique, parmi lesquelles le novatianisme et les restes du gnosticisme.

  • Le Novatianisme

Le novatianisme est apparu à la suite de la persécution de l’empereur Dèce. Novatien, un prêtre romain, s’opposa à l’élection de Cornelius comme pape après la mort de Fabien. Novatien soutenait une position rigide contre la réadmission des chrétiens qui avaient apostasié pendant les persécutions. Il prônait que ces lapsi (ceux qui avaient renié leur foi) ne pouvaient jamais être réintégrés dans l’Église, même après une pénitence sincère. Le pape Fabien, avant sa mort, avait déjà établi des bases pour une position plus miséricordieuse, permettant la réintégration de ces individus après une période de pénitence. Son approche équilibrée fut essentielle pour maintenir l’unité et la compassion au sein de la communauté chrétienne.

  • Le Gnosticisme

Bien que le gnosticisme ait connu son apogée plus tôt, ses résurgences continuèrent de menacer l’Église au IIIe siècle. Le gnosticisme enseignait que la matière était mauvaise et que seul le spirituel était bon, divisant ainsi le Christ en deux entités distinctes : une humaine et une divine. Cette vision dualiste était en contradiction directe avec la doctrine chrétienne de l’incarnation, selon laquelle Jésus-Christ est pleinement Dieu et pleinement homme. Fabien, comme ses prédécesseurs, travailla à réfuter ces enseignements hérétiques et à renforcer la foi orthodoxe, en insistant sur l’unité et la divinité du Christ.

Contributions Liturgiques

Fabien est également reconnu pour avoir établi la tradition de la cérémonie de l’ordination des évêques. Cette cérémonie confère l’autorité épiscopale et symbolise l’unité et la succession apostolique de l’Église. La pratique de l’ordination, encore en usage aujourd’hui, est un témoignage de son impact durable sur la liturgie et l’organisation ecclésiastique.

Persécution et Martyr

Le pontificat de Fabien prit fin tragiquement en 250, lors de la persécution des chrétiens sous l’empereur Dèce. Fabien fut arrêté et martyrisé pour sa foi, devenant ainsi l’un des premiers papes à subir le martyre. Sa mort inspira de nombreux fidèles à rester fermes dans leur témoignage de Jésus-Christ, même face à la persécution.

Miracles et Vénération

Après sa mort, de nombreux miracles furent attribués à l’intercession de saint Fabien. Les récits de guérisons et de protections miraculeuses renforcèrent sa réputation de sainteté. Il fut rapidement vénéré par les chrétiens, et son culte se répandit dans l’Église.

Reliques et Canonisation

Les reliques de saint Fabien furent conservées et vénérées par les fidèles. Son tombeau, situé dans les catacombes de Saint-Calixte à Rome, devint un lieu de pèlerinage. L’Église catholique le canonisa en raison de sa vie exemplaire, de son martyre et des nombreux miracles attribués à son intercession.

Héritage et Inspiration

Aujourd’hui, saint Fabien est honoré comme un modèle de sainteté, de leadership et de dévouement à la foi chrétienne. Sa fête est célébrée le 20 janvier, jour de son martyre. Sa vie et son témoignage continuent d’inspirer les chrétiens du monde entier, les encourageant à suivre le Christ avec courage et détermination, même au milieu des difficultés et des épreuves.

En conclusion, le pape saint Fabien reste une figure emblématique de l’Église primitive. Son élection miraculeuse, son leadership sage et courageux, et son martyre héroïque illustrent son engagement indéfectible envers la foi chrétienne. Son héritage perdure à travers les siècles, rappelant aux fidèles l’importance de la foi, de l’unité et de la persévérance dans la mission de l’Église.

Soyez constant dans vos bonnes résolutions : c’est la volonté qui nous fait faire le bien, plutôt que le lieu et même les moyens. Si vous aimez le changement, prenez garde que ce ne soit par légèreté, ou par illusion du démon. En quelque endroit que l’on aille, quelques moyens que l’on emploie pour se sanctifier, on n’arrive jamais à la vertu que par le sacrifice de sa volonté propre à la volonté de Dieu.

Comment représente-t-on saint Fabien ?

On lui donne pour attribut l’épée, instrument de son martyre et la colombe qui le désigna au choix du peuple chrétien.

Oraison

Ô Dieu tout-puissant, Toi qui as élu saint Fabien pour guider ton Église dans la foi et la sagesse, nous te rendons grâce pour son exemple de charité et de zèle missionnaire. Par l’intercession de saint Fabien, Accorde-nous la force de défendre notre foi avec courage, Et de promouvoir l’unité et l’amour au sein de notre communauté chrétienne. Saint Fabien, martyr pour le Christ, Aide-nous à rester fermes dans notre témoignage de l’Évangile, Même face aux persécutions et aux épreuves. Inspire-nous à suivre ton exemple de dévouement et de sainteté, Pour que nous puissions, comme toi, Servir Dieu fidèlement et avec un cœur pur. Amen.

Pensée

Celui qui aime vraiment Dieu est plein de générosité à son service. Jugeons, d’après notre piété, notre dévouement à nos devoirs et notre zèle de la gloire de Dieu, comment nous aimons le Seigneur.

Pratique

Chaque jour faites à Dieu un sacrifice de coeur, soit humiliation, soit mortification, soit privation.

Priez

Pour les faibles et les tièdes.

Emmanuel Mathiss de la Citadelle

Les Petits Bollandistes - Vies des Saints - Septième édition - Bloud et Barral - 1876 -

Saint Fabien : Un Leader Inspirant de l’Église Primitive

20e Pape, ✞ 250.

Saint Fabien
Fête saint : 20 Janvier

Temps de lecture : 3 min.

Présentation

Titre : 20e Pape, ✞ 250.
Date : 236-250
Pape : Saint Fabien
Empereur : Maximin ; Gordien Ier, II et III ; Philippe l’Arable ; Dèce

Sommaire

Pensée

Celui qui aime vraiment Dieu est plein de générosité à son service. Jugeons, d’après notre piété, notre dévouement à nos devoirs et notre zèle de la gloire de Dieu, comment nous aimons le Seigneur.

Pratique

Chaque jour faites à Dieu un sacrifice de coeur, soit humiliation, soit mortification, soit privation.

Priez

Pour les faibles et les tièdes.

Emmanuel Mathiss de la Citadelle

Les Petits Bollandistes - Vies des Saints - Septième édition - Bloud et Barral - 1876 -