La Vie des Saints

Logo-La-Vie-des-Saints

D’après les Bollandistes, le père GIRY, les propres des diocèses et tous les travaux hagiographiques. Vies des Saints de l’Ancien et du Nouveau Testament, des Martyrs, des Pères, des Auteurs Sacrés et ecclésiastiques, des Vénérables, et autres personnes mortes en odeur de sainteté.

Histoire des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

Histoire des Saints, des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

La Vie des Saints Webp

Saint Calliste : Un Pape de Ferveur et de Dévouement

Saint Calliste, dont le nom est associé au célèbre cimetière qui porte son nom, est une figure marquante de l’histoire de l’Église catholique. Son pontificat, bien que bref, a été marqué par son dévouement à la défense de la foi, sa lutte contre les hérésies, et son rôle dans le développement des pratiques liturgiques et de la théologie chrétienne. Cet article explore la vie de saint Calliste, son œuvre théologique, ses miracles, son martyre, son culte, ses reliques et sa canonisation.

Hagiographie

Saint Calliste, un Romain de naissance, devint pape aux alentours de 217 après avoir succédé à saint Zéphyrin. Calliste grandit dans un contexte où le christianisme était encore persécuté sporadiquement, mais il sut tirer parti des périodes de paix relative pour fortifier la communauté chrétienne. Alexandre Sévère, l’empereur de l’époque, respectait les chrétiens et honorait particulièrement Calliste, admirant la prudence avec laquelle il choisissait les candidats au sacerdoce.

Sous son pontificat, Calliste fit agrandir le cimetière qui porte aujourd’hui son nom, le Cimetière de saint Calliste, qui devint le lieu de repos de nombreux martyrs et le plus renommé des cimetières chrétiens de Rome.

Défense de la Foi et Lutte Contre les Hérésies

Saint Calliste joua un rôle crucial dans la lutte contre les hérésies qui menaçaient l’Église. Une des principales hérésies de l’époque était le sabellianisme, une forme de modalisme qui confondait les personnes de la Trinité, affirmant qu’elles n’étaient que des modes ou aspects d’un seul Dieu. Calliste combattit vigoureusement cette doctrine, affirmant la distinction des trois personnes de la Trinité tout en maintenant leur unité substantielle.

Une autre hérésie notable était le montanisme, qui prônait une discipline rigide et prétendait que les montanistes avaient une autorité prophétique supérieure à celle de l’Église. Calliste s’opposa fermement à cette secte, affirmant l’autorité de l’Église et le rôle de la tradition apostolique dans la sauvegarde de la foi.

Théologie et Innovations Liturgiques

Parmi les contributions théologiques de saint Calliste, on compte son rôle dans l’institution des jeûnes des Quatre-Temps, une tradition encore pratiquée aujourd’hui dans l’Église catholique. Ces périodes de jeûne, qui ont lieu quatre fois par an, sont des moments de prière, de pénitence et de réflexion.

Saint Calliste est également connu pour son approche pastorale miséricordieuse. Il était en faveur de l’accueil des repentis dans l’Église, même ceux qui avaient commis des péchés graves comme l’apostasie. Cette position fut controversée à son époque, mais elle démontrait sa compréhension profonde de la miséricorde divine et du pouvoir de la réconciliation.

Miracles et Martyre

Des miracles furent attribués à saint Calliste tant de son vivant qu’après sa mort. On raconte notamment qu’il guérit des malades par ses prières et qu’il possédait le don de prophétie. Ces miracles renforcèrent sa réputation de sainteté et attirèrent de nombreux fidèles à sa cause.

Calliste mourut en martyr en 222, victime d’une émeute anti-chrétienne. Sa mort violente, survenue alors qu’il défendait courageusement la foi chrétienne, lui conféra le statut de martyr. Il fut enterré dans le cimetière qu’il avait contribué à agrandir, un lieu qui devint par la suite un important site de pèlerinage.

Culte et Reliques

Après sa mort, saint Calliste fut immédiatement vénéré comme un martyr. Son culte se répandit rapidement, et il fut reconnu pour son courage, sa foi et ses œuvres de miséricorde. Les fidèles venaient prier sur sa tombe, espérant obtenir des grâces et des guérisons par son intercession.

Les reliques de saint Calliste furent précieusement conservées. Certaines d’entre elles furent transférées à diverses églises de Rome et d’ailleurs, où elles continuèrent d’attirer de nombreux pèlerins. Sa fête est célébrée le 14 octobre, et il est honoré comme un exemple de foi et de résilience face à la persécution.

Canonisation

Saint Calliste fut canonisé peu après sa mort en raison de sa vie exemplaire et de son martyre. L’Église reconnut rapidement ses contributions significatives à la théologie chrétienne, à la lutte contre les hérésies et à la promotion de la miséricorde pastorale. Sa canonisation fut un témoignage de l’impact durable de son pontificat sur l’Église et la communauté chrétienne.

Conclusion

Saint Calliste reste une figure emblématique de l’Église catholique, un modèle de foi, de courage et de miséricorde. Son pontificat, bien que court, a laissé une empreinte indélébile sur l’histoire de l’Église, par sa défense inébranlable de la foi, sa lutte contre les hérésies et son approche pastorale compatissante. En étudiant la vie de saint Calliste, les fidèles peuvent trouver une source d’inspiration et un exemple de dévouement à la cause de Jésus-Christ.

Toute l’Église est intéressée au choix de ses pasteurs, 1°, mais ceux-là surtout sur qui pèse la responsabilité d’un si terrible ministère. 2°, Si les simples fidèles doivent prier avec ferveur, si les supérieurs ecclésiastiques doivent procéder avec maturité à l’examen des sujets qui se présentent pour les saints ordres ou pour telle fonction plus importante, ceux qui sont sur les rangs ne doivent-ils pas eux-mêmes examiner sérieusement et leur vocation et la manière dont ils y répondent ?

Comment représente-t-on saint Calliste ?

On représente Saint Calliste :  bénissant une église, parce qu’il passe pour avoir fondé la basilique de Sainte-Marie au-delà du Tibre, au lieu où une fontaine d’huile avait paru vers le moment de la naissance de Notre Seigneur ; une pierre au cou, avec laquelle il fut précipité dans un puits après avoir été jeté par la fenêtre.

Quelles sont les reliques de saint Calliste ?

La maison où saint Calliste avait été gardé, fut, dans la suite, changée en une église de son nom, desservie par des religieux Bénédictins ; on y voit le puits consacré par son martyre. Le pape Paul Ier et ses successeurs, voyant les cimetières sans murailles et abandonnés depuis les dévastations des barbares, en retirèrent les corps des plus illustres martyrs et les firent porter dans les principales églises de la ville. Ceux de Calliste et de Calépode furent transférés dans l’église Sainte-Marie, au-delà du Tibre. Vers l’an 854, ses ossements sacrés furent portés à l’abbaye de Cysoing, au diocèse actuel de Cambrai, par le comte saint Everard, à qui ce précieux trésor fut donné par le pape Léon IV en reconnaissance des services qu’il avait rendus à l’Église dans la guerre sainte contre les Sarrasins, comme le cardinal Baronius l’a remarqué sur l’année 893. 

L’abbaye de Cysoing ayant été donnée, vers 887, à l’Église de Reims par Rodulphe, fils du marquis Everard, le corps de saint Calliste fut également donné à cette Église. Dodilon, évêque de Cambrai, s’opposa à leur translation, et ce ne fut qu’après les instances réitérées de l’archevêque Foulques, que les reliques furent apportées à Reims et qu’elles y furent conservées jusqu’en 1792.

Il y a plusieurs pièces authentiques qui prouvent l’existence de ces reliques à Notre-Dame avant 1793 : Un bras d’argent doré, enrichi de pierreries, contenant une relique de saint Calliste ; une châsse en cuivre avec des figures d’argent, dans laquelle étaient le chef entier et plusieurs reliques du Saint, léguées par Rodulphe, sous le pontificat de Foulques. En 1584, le 7 octobre, le cardinal de Guise signe le procès-verbal des reliques contenues dans cette châsse. En 1621, le 29 mai, le bras de saint Calliste est concédé au Chapitre de Lille, à la prière de Mgr Gabriel de Sainte-Marie, suffragant de l’archevêque de Reims et chanoine de l’église. En 1793, ces reliquaires furent envoyés à Paris avec le trésor de l’église. Quant aux reliques, un ancien serviteur de la cathédrale a affirmé tenir de son frère, qu’elles avaient été déposées sous le pavé de l’église.

Il ne reste à Notre-Dame que le souvenir de saint Calliste et une chapelle qui lui est dédiée. Au rit rémois, la fête de ce saint Pape était double à raison des reliques conservées dans la cathédrale.

Quand Son Em. le cardinal Gousset fut sur le point de choisir à Rome son titre de cardinal, il choisit celui de Saint-Calliste, de préférence aux autres, en souvenir de la vénération que les habitants de Reims avaient eue et ont encore pour ce Saint.

L’église de Beauvais possédait des reliques de saint Calliste que lui avait données, en 1217, l’évêque Miles de Nanteuil. Ces précieux restes ne sont plus à Beauvais depuis 1193, époque à laquelle ils furent profanés.

Oraison

O Dieu, qui nous voyez succomber sous le poids de notre faiblesse, daignez ranimer en nous votre divin amour par l’exemple, et l’intercession de vos Saints, et spécialement du bienheureux Calliste, pontife et martyr. Par Jésus-Christ Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.

Pensée

Les Saints de tous les siècles ont traité les morts avec un respect religieux, et se sont empressés de leur faire des funérailles modestes et décentes. Une telle conduite leur était inspirée par la foi en la résurrection de nos corps

Pratique

Imitez le respect des Saints pour les morts.

Priez

Pour les âmes du purgatoire.

Emmanuel Mathiss de la Citadelle

Les Petits Bollandistes - Vies des Saints - Septième édition - Bloud et Barral - 1876 -

Saint Calliste : Un Pape de Ferveur et de Dévouement

Pape et martyr, ✞ 222.

Saint Calliste - Pape et Martyr - La Vie des Saints
Fête saint : 14 Octobre

Temps de lecture : 3 min.

Présentation

Titre : Pape et martyr, ✞ 222.
Date : 222
Pape : Saint Calliste
Empereur : Alexandre Sévère

Sommaire

Pensée

Les Saints de tous les siècles ont traité les morts avec un respect religieux, et se sont empressés de leur faire des funérailles modestes et décentes. Une telle conduite leur était inspirée par la foi en la résurrection de nos corps

Pratique

Imitez le respect des Saints pour les morts.

Priez

Pour les âmes du purgatoire.

Emmanuel Mathiss de la Citadelle

Les Petits Bollandistes - Vies des Saints - Septième édition - Bloud et Barral - 1876 -