Logo-La-Vie-des-Saints

D’après les Bollandistes, le père GIRY, les propres des diocèses et tous les travaux hagiographiques. Vies des Saints de l’Ancien et du Nouveau Testament, des Martyrs, des Pères, des Auteurs Sacrés et ecclésiastiques, des Vénérables, et autres personnes mortes en odeur de sainteté.

Histoire des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

Histoire des Saints, des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

La Vie des Saints Webp

Saint Anaclet

À Rome, saint Anaclet, pape et martyr, qui gouverna l’Église après saint Clément, et l’honora par un glorieux martyre. 96.

Sommaire

Hagiographie de saint Anaclet

Saint Anaclet, grec de nation, était de la fameuse ville d’Athènes, et son père s’appelait Antiochus. Il avait été converti à la foi par saint Pierre, qui, au rapport de saint Ignace, dans son Épître aux Tralliens, voyant sa piété exemplaire et l’intégrité de ses mœurs, le fit diacre pour lui servir de ministre et ensuite le consacra prêtre. Comme il était d’un excellent esprit, et que sa sainteté devenait toujours plus éclatante, le Saint-Siège étant venu à vaquer par le martyre de saint Clet, il fut choisi pour être son successeur, du consentement de tous les fidèles, l’an de Jésus-Christ 83, sous l’empire de Domitien. Telle est, en substance, la notice qui lui est consacrée par le Liber Pontificalis.

Il est vrai qu’en ce temps, la persécution que l’empereur avait commencée contre l’Église, au lieu de diminuer, devenait toujours plus violente ; néanmoins, une si furieuse tempête ne donna aucune atteinte à la foi des chrétiens ; au contraire, la semence sacrée de l’Évangile, arrosée du sang des Martyrs, bien loin d’en souffrir de l’altération ou de la langueur, en reçut de nouvelles forces, et poussa son germe avec plus de vigueur que jamais par toute la terre.

Saint Anaclet
Fête saint : 13 Juillet
Saint Anaclet
Présentation
Titre : Pape et martyr
Date : 96
Pape : Saint Anaclet
Empereur : Domitien

Il est vrai qu'en ce temps, la persécution que l'empereur avait commencée contre l'Église, au lieu de diminuer, devenait toujours plus violente ; néanmoins, une si furieuse tempête ne donna aucune atteinte à la foi des chrétiens ; au contraire, la semence sacrée de l'Évangile, arrosée du sang des Martyrs, bien loin d'en souffrir de l'altération ou de la langueur, en reçut de nouvelles forces, et poussa son germe avec plus de vigueur que jamais par toute la terre.

La Vie des Saints : Saint Anaclet Tweet

Apostolat de saint Anaclet

Aussi notre saint Pontife n’oublia rien pour animer les fidèles à exposer généreusement leur vie pour la gloire de Jésus-Christ. Il fit de belles ordonnances, pour les retenir dans leur devoir, pour conserver le bon règlement dans l’économie universelle de l’Église, et pour s’opposer aux désordres qui avaient pu s’y glisser. Il ordonna que tous les chrétiens, qui assistaient au saint sacrifice de la messe, seraient obligés d’y communier, et qu’on refuserait l’entrée de l’Église à ceux qui négligeraient de le faire ; qu’il y aurait toujours trois évêques pour faire la cérémonie de la consécration d’un autre évêque, comme saint Paul l’avait déjà établi lui-même, et que toutes les ordinations dès ecclésiastiques se feraient en public. Il défendit aux prêtres, et à tous ceux qui étaient admis dans les Ordres sacrés, de porter de longs cheveux et de laisser croître leur barbe.

La palme du martyre

Pour donner quelque marque de sa dévotion et de sa reconnaissance au Prince des Apôtres, à qui il était redevable de sa conversion, il fit bâtir et orner, à son sépulcre, une église qu’il dédia en son honneur, et qui, par une providence de Dieu toute particulière, se conserva au milieu des persécutions. Caïus, auteur qui vivait en ce temps-là, selon le rapport d’Eusèbe, nomme cette église, ou cette mémoire, comme on parlait alors, les trophées des Apôtres. Il fit aussi orner au Vatican quelques lieux particuliers pour la sépulture des souverains Pontifes qui lui succéderaient, et dans tous les cimetières des chrétiens, il fit marquer quelques endroits exprès pour y enterrer ceux qui souffraient le martyre. Il célébra deux fois les Ordres, où il créa six évêques, cinq prêtres et trois diacres.

Parmi la multitude de condamnés chrétiens, que la fureur d’un tyran envoyait chaque jour au martyre, le pape saint Anaclet ne pouvait échapper longtemps aux recherches des bourreaux. En prévision du sort qui l’attendait, il avait, l’année précédente, conféré au prêtre Evariste l’ordination épiscopale. Enfin, ce bienheureux Pape, après avoir gouverné l’Église neuf ans, trois mois et dix jours, remporta la palme du martyre, le 13 juillet, l’an de Jésus-Christ 96, et fut enseveli au Vatican. Saint Ignace, dans une lettre qu’il écrivit à Marie Casabolite, parle avec beaucoup d’éloges de saint Anaclet.

Saint Clet

Un grand nombre d’auteurs ont cru pouvoir affirmer l’identité de saint Clet et de saint Anaclet ; cependant les détails circonstanciés fournis sur l’origine grecque de saint Anaclet, sa naissance à Athènes, le nom de son père Antiochus, ne permettent point de le confondre avec saint Clet, romain d’origine, né au Vicus Patricii, dans le quartier des Esquilies, et ayant pour père Emilien. Une autre circonstance n’est pas moins décisive contre le système d’identification des deux Papes. On sait que saint Clet a été ordonné évêque de la main même de saint Pierre. Or, le Liber Pontificalis note expressément que saint Anaclet n’avait reçu du chef des Apôtres que la consécration sacerdotale.

Saint-Anaclet
Saint-Anaclet