La Vie des Saints

Logo-La-Vie-des-Saints

D’après les Bollandistes, le père GIRY, les propres des diocèses et tous les travaux hagiographiques. Vies des Saints de l’Ancien et du Nouveau Testament, des Martyrs, des Pères, des Auteurs Sacrés et ecclésiastiques, des Vénérables, et autres personnes mortes en odeur de sainteté.

Histoire des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

Histoire des Saints, des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

La Vie des Saints Webp

Hagiographie

La portion de la vraie croix que sainte Hélène avait laissée à Jérusalem ayant été transportée en Perse, lorsque cette ville fut pillée par Chosroês II en 614, Siroé, son fils et son successeur, la rendit à l’empereur Héraclius, qui, au commencement du printemps de 629, s’embarqua pour la Palestine dans le dessein d’aller déposer cette précieuse relique à Jérusalem. Il voulut porter la vraie croix sur ses épaules en entrant dans la ville, et accompagner cette cérémonie de la pompe la plus éclatante ; mais il se sentit tout à coup arrêté. Le patriarche Zacharie, qui marchait à ses côtés, lui représenta que cette magnificence ne s’accordait pas avec l’état d’humiliation où était le Fils de Dieu lorsqu’il porta sa croix dans les rues de Jérusalem. Aussitôt l’empereur quitta ses vêtements précieux, sa couronne, sa chaussure, et suivit la procession avec un extérieur des plus modestes ; et la vraie croix fut remise dans le lieu où elle avait été précédemment. La cérémonie se fit avec la plus grande piété, et la sainte relique ayant été exposée à la vénération des fidèles, il s’y opéra plusieurs guérisons miraculeuses. C’est cet événement mémorable qui fait l’objet principal de la fête de ce jour.

Embrassons la croix. Pouvons-nous jeter les yeux sur l’image de Jésus-Christ, ou former sur notre front l’image de la croix, sans nous sentir pénétrés de douleur et de confusion à la pensée de ce que nous sommes et de ce que nous devrions être ? Prions donc la miséricorde du Sauveur de soumettre notre opiniâtreté, de détruire en nous ce qui s’oppose au règne de son amour, et de se rendre maître de toutes les affections de notre cœur. 

Quel est le culte ?

Les pieux habitants du Liban célèbrent avec une dévotion et une solennité particulière la fête de l‘Exaltation de la sainte Croix. La veille, à la tombée de la nuit, cent mille feux brillent sur toutes les hauteurs, rivalisant d’éclat avec les étoiles du ciel, et se réfléchissant dans l’azur de la mer. Il n’y a pas une colline, pas un rocher, pas une anse du rivage, pas une habitation, depuis le pied des montagnes jusqu’à leurs cimes les plus élevées, de Sidon jusqu’à Tripoli, partout où bat un cœur catholique, qui ne rende gloire à Dieu. Toutes les cloches unissent leurs voix aux chants des fidèles, au murmure des ondes, à la joie de la terre, pour exalter l’arbre de vie qui a porté le Salut du monde.

Oraison

O Dieu, qui nous donnez chaque année un nouveau sujet de joie dans la solennité de l’Exaltation de la sainte Croix ; faites qu’ayant connu sur la terre le mystère des souffrances de votre Fils unique, nous obtenions au ciel le fruit de sa rédemption. Par le même Jésus-Christ Notre-Seigneur. Ainsi soit-il.

La fête solennelle de l'Exaltation de la Sainte Croix

Il fut ordonné que tous les ans, on ferait la fête solennelle de ce rétablissement, et l’Église la célèbre encore, le 14 septembre, sous le non de l’Exaltation de la sainte Croix. Elle fut très célèbre en Orient, et, ce jour-là, il accourait à Jérusalem des pèlerins de tous les endroits du monde.
Voilà pour ce qui regarde l’institution de cette fête, en mémoire du recouvrement de la Croix fait par Héraclius ; mais longtemps auparavant, on faisait, dans l’Église grecque et dans l’Église latine, une solennité en l’honneur de la Croix, sous le nom d’
Exaltation, pour se remémorer les paroles de Jésus-Christ, qui dit, en parlant de sa mort : « Lorsque je serai exalté, c’est-à-dire élevé au-dessus de la terre, j’attirerai toutes choses à moi. Tout ainsi que Moïse a exalté le serpent dans le désert, de même il faut que le Fils de l’homme soit exalté. Lorsque vous aurez exalté le Fils de l’Homme, vous connaîtrez qui je suis ». Le cardinal Baronius, dans ses Notes sur le martyrologe, dit que cette fête fut établie au temps de l’empereur Constantin, pour remercier Dieu de ce qu’alors la Croix fut exaltée dans tout l’univers par la liberté qu’eurent les fidèles de prêcher l’Évangile et de bâtir des églises. Peut-être le fut-elle après que la vraie Croix eut été trouvée par sainte Hélène, et lorsqu’elle fut placée sur le Calvaire. 

Mais cette fête peut se fêter tous les jours et à tous moments dans le cœur du chrétien. C’est l’endroit où Jésus-Christ veut principalement que sa Croix soit exaltée. L’exaltation extérieure qui se fait ou sous les votites des temples, ou sur les portes des villes, ou même sur la tête des souverains, n’est qu’un signe de ce qui se doit faire dans ce sanctuaire vivant et animé.

L’Exaltation de la Sainte Croix

Fête saint : 14 septembre

Temps de lecture : 3 min.

Exaltation de la Sainte Croix

Présentation

Titre : Après sa délivrance du joug des Perses
Date : 627
Pape : Honorius Ier
Empereur d’Orient : Héraclius

Sommaire

Pensée

Jésus-Christ est le roi de nos âmes, et c’est par la croix qu’il doit régner sur nous et remplir nos cœurs de son divin esprit. Nous n’avons pas l’esprit de Jésus crucifié tant que l’orgueil, la sensualité, l’impénitence nous dominent.

Pratique

Portez votre croix, c’est-à-dire les peines de la vie, avec courage: si vous vous refusez à la porter dignement, il vous faudra la traîner misérablement.

Priez

Pour les âmes affligées.