Logo-La-Vie-des-Saints

D’après les Bollandistes, le père GIRY, les propres des diocèses et tous les travaux hagiographiques. Vies des Saints de l’Ancien et du Nouveau Testament, des Martyrs, des Pères, des Auteurs Sacrés et ecclésiastiques, des Vénérables, et autres personnes mortes en odeur de sainteté.

Histoire des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

La Vie des Saints Webp
Saint Irénée de Lyon
Évêque de Lyon, Docteur de l'Église et martyr
28 juin
A Lyon, saint Irénée, évêque et martyr, qui, au témoignage de saint Jérôme, fut disciple de saint Polycarpe, évêque de Smyrne, et presque contemporain des Apôtres. Ce saint, après avoir fortement combattu contre les hérétiques, et par ses discours et par ses écrits, obtint la couronne d’un glorieux martyre, avec presque tout son peuple, durant la persécution de Sévère. Vers 202.
Saint Basile le Grand
Archevêque de Césarée,
14 juin
À Césarée, saint Basile, évêque, qui, jeta un merveilleux éclat par sa science, par sa sagesse et défendit l’Église contre les Ariens. ✞ Vers 379.
Saint Boniface de Mayence
Apôtre de l'Allemagne et martyr.
5 juin
Saint Boniface, archevêque de Mayence, qui vint d’Angleterre à Rome, puis fut envoyé par Grégoire II en Allemagne pour prêcher à ces peuples la foi de Jésus-Christ. Il en convertit un grand nombre, particulièrement parmi les Frisons, et mérita d’être appelé l’Apôtre des Germains ; enfin, il fut massacré dans la Frise par les païens furieux, et consomma son martyre avec Eoban et quelques autres serviteurs de Dieu. ✞ 754.
Saint Quirin de Siscia
Évêque de Siscia
4 juin
À Siscia, en Illyrie, saint Quirin, évêque, qui, au rapport de Prudence, fut précipité dans la rivière, une meule de moulin attachée au cou, pour le nom de Jésus-Christ. Mais la pierre ayant surnagé miraculeusement, le Saint en profita pour exhorter les chrétiens qui l’entouraient à ne pas se laisser effrayer par son supplice et à ne pas chanceler dans leur foi ; après quoi, voulant gagner la palme du martyre, il pria Dieu de le laisser aller au fond de l’eau, ce qu’il obtint. ✞ 304.
Saint Révérien
Évêque d'Autun
1 juin
À Autun, saint Révérien, évêque, saint Paul, prêtre et dix autres, qui furent couronnés du martyre sous l’empereur Aurélien. ✞ 273.
Et l'évangélisation de l'Angleterre
28 mai
À Cantorbéry, en Angleterre, saint Augustin, évêque, qui fut envoyé en ce pays par saint Grégoire, pape, avec d’autres missionnaires, et prêcha l’Évangile du Christ à la nation anglaise, et qui, glorieux par ses vertus et ses miracles, s’endormit dans le Seigneur. ✞ 605.
Évêque de Lyon, Docteur de l'Église et martyr
28 juin
Saint Irénée de Lyon
A Lyon, saint Irénée, évêque et martyr, qui, au témoignage de saint Jérôme, fut disciple de saint Polycarpe, évêque de Smyrne, et presque contemporain des Apôtres. Ce saint, après avoir fortement combattu contre les hérétiques, et par ses discours et par ses écrits, obtint la couronne d’un glorieux martyre, avec presque tout son peuple, durant la persécution de Sévère. Vers 202.
Archevêque de Césarée,
14 juin
Saint Basile le Grand
À Césarée, saint Basile, évêque, qui, jeta un merveilleux éclat par sa science, par sa sagesse et défendit l’Église contre les Ariens. ✞ Vers 379.
Apôtre de l'Allemagne et martyr.
5 juin
Saint Boniface de Mayence
Saint Boniface, archevêque de Mayence, qui vint d’Angleterre à Rome, puis fut envoyé par Grégoire II en Allemagne pour prêcher à ces peuples la foi de Jésus-Christ. Il en convertit un grand nombre, particulièrement parmi les Frisons, et mérita d’être appelé l’Apôtre des Germains ; enfin, il fut massacré dans la Frise par les païens furieux, et consomma son martyre avec Eoban et quelques autres serviteurs de Dieu. ✞ 754.
Évêque de Siscia
4 juin
Saint Quirin de Siscia
À Siscia, en Illyrie, saint Quirin, évêque, qui, au rapport de Prudence, fut précipité dans la rivière, une meule de moulin attachée au cou, pour le nom de Jésus-Christ. Mais la pierre ayant surnagé miraculeusement, le Saint en profita pour exhorter les chrétiens qui l’entouraient à ne pas se laisser effrayer par son supplice et à ne pas chanceler dans leur foi ; après quoi, voulant gagner la palme du martyre, il pria Dieu de le laisser aller au fond de l’eau, ce qu’il obtint. ✞ 304.
Évêque d'Autun
1 juin
Saint Révérien
À Autun, saint Révérien, évêque, saint Paul, prêtre et dix autres, qui furent couronnés du martyre sous l’empereur Aurélien. ✞ 273.
Et l'évangélisation de l'Angleterre
28 mai
Saint Augustin de Cantorbéry
À Cantorbéry, en Angleterre, saint Augustin, évêque, qui fut envoyé en ce pays par saint Grégoire, pape, avec d’autres missionnaires, et prêcha l’Évangile du Christ à la nation anglaise, et qui, glorieux par ses vertus et ses miracles, s’endormit dans le Seigneur. ✞ 605.
Évêque de Florence
25 mai
Saint Zénobe de Florence
À Florence, la fête de saint Zénobe, évêque de cette ville, illustre par la sainteté de sa vie et par la gloire de ses miracles. ✞ Ve S.
Évêque de Vienne en Dauphiné
23 mai
Saint Didier de Vienne
À Langres, en Gaule, le martyre de saint Didier, évêque, qui, voyant l’armée des Vandales maltraiter son peuple, alla trouver leur roi pour le supplier d’empêcher leurs insultes ; mais ce roi, ayant aussitôt commandé de l’égorger, il tendit volontiers le cou pour les ouailles qui lui avaient été confiées : il fut donc frappé d’un coup d’épée et s’envola au ciel. Avec lui souffrirent plusieurs de ses diocésains et de ses clercs qui furent enterrés près de cette ville. ✞ 284.
Évêque d'Amiens, patron des boulangers
16 mai
Saint Honoré
À Amiens, en France, saint Honoré, évêque. ✞ Vers 600.
Évêque de Tongres
14 mai
saint Servais de Tongres
À Maestricht, saint Servais, évêque de l’église de Tongres, dont la Providence divine fit voir le mérite à tout le monde, en ce que la neige, qui couvrait en hiver tout le pays d’alentour, ne tomba jamais sur son tombeau, jusqu’à ce que le zèle des habitants eut construit dessus une basilique. ✞ 384.

Les Évêques

Pasteur d’une Église chrétienne. Ce nom vient du grec episkopos, surveillant, inspecteur. Saint Pierre a donné ce titre à Jésus-Christ ; il le nomme le pasteur et l’évêque de nos âmes.

La fonction d’apôtre est désignée sous le nom d’épiscopat, dans les Actes. C’est dans ce sens que saint Paul dit à Timothée, que celui qui aspire à l’épiscopat désire un grand travail : conséquemment il exige de lui les plus grandes vertus. Il dit aux anciens des Églises d’Éphèse et de Milet :

« Veillez sur vous-mêmes, et sur tout le troupeau duquel le Saint-Esprit vous a établis évêques, ou surveillants, pour gouverner l’Église de Dieu, qu’il s’est acquise par son sang. »

Il écrit à Tite :

« Je vous ai laissé en Crète pour réformer ce qui est encore défectueux, et établir des prêtres ou des anciens dans les villes, comme je vous l’ai prescrit. »

Dès l’origine, ils ont été appelés apôtres, successeurs des apôtres, princes du peuple, présidents, princes des prêtres, pontifes, grands prêtres, papes ou pères, patriarches, vicaires de Jésus-Christ, anges de l’Église, etc

De ces passages, il résulte que, par l’institution de Jésus-Christ, les évêques sont les successeurs des apôtres, les premiers pasteurs de l’Église ; qu’ils ont hérité des pouvoirs, des fonctions, des privilèges du corps apostolique ; qu’ils possèdent la plénitude du sacerdoce ; que, de droit divin, ils ont un degré de prééminence et d’autorité sur les simples prêtres. 

C’est aux évêques qu’il appartient de censurer les erreurs contraires à la doctrine chrétienne : censure par laquelle ils exercent leur fonction de juges, de pasteurs et de docteurs des fidèles. 

Ainsi l’a décidé le concile de Trente, sess. 23, can. 6 et 7.