Logo-La-Vie-des-Saints

D’après les Bollandistes, le père GIRY, les propres des diocèses et tous les travaux hagiographiques. Vies des Saints de l’Ancien et du Nouveau Testament, des Martyrs, des Pères, des Auteurs Sacrés et ecclésiastiques, des Vénérables, et autres personnes mortes en odeur de sainteté.

Histoire des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

Histoire des Saints, des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

La Vie des Saints Webp
Saint-Lucien
Évêque de Beauvais
8 janvier
À Beauvais, en France, les saints martyrs Lucien, prêtre, Maxien et Julien ; les deux derniers périrent par le glaive des persécuteurs. Saint Lucien, qui était venu avec saint Denis en Gaule, persévérant à confesser de vive voix le nom de Jésus-Christ, et ne cessant pas de le faire, après avoir été cruellement flagellé, fut condamné au même supplice que ses compagnons. ✞ Ier siècle.
Lucianus (fictional portrait). Engraving of the English painter William Faithorne.
Le Syrien
7 janvier
La naissance au ciel du bienheureux Lucien, prêtre de l’église d’Antioche et martyr ; il s’acquit une grande réputation de savoir et d’éloquence, souffrit le martyre à Nicomédie pour la foi de Jésus-Christ, dans la persécution de Galère Maximien, et fut enseveli à Hélénopolis, en Bithynie. Saint Jean Chrysostome prononça son panégyrique. ✞ 312.
Saint Syméon Stylite
Le Stylite
5 janvier
A Antioche, saint Syméon, moine, qui vécut plusieurs années demeurant sur une colonne, ce qui lui a fait donner le surnom de Stylite ; toute sa vie ne fut qu’une longue suite de prodiges. 502.
Saint Tite
Évêque des Crétois
4 janvier
En Crète, la naissance au ciel de saint Tite qui, ayant été ordonné évêque des Crétois par l’apôtre Paul, parvint, après avoir rempli avec une grande fidélité le ministère de la prédication, à un heureux trépas, et fut enseveli dans l’église même dont le bienheureux Apôtre l’avait établi le digue ministre. Vers 105.
sainte-Genevieve-Sebastien-Melchior-Cornu-261x300
Patronne de la ville de Paris
3 janvier
À Paris, sainte Geneviève, vierge, qui, ayant été consacrée à Jésus-Christ par saint Germain, évêque d’Auxerre, brilla par ses admirables vertus et par ses miracles. ✞ 512.
Évêque et martyr
29 décembre
Saint Thomas Becket
À Cantorbéry, en Angleterre, la naissance au ciel de saint Thomas, évêque et martyr, qui fut assassiné à coups d’épée, dans sa cathédrale, par des impies, pour la défense de la justice et des immunités ecclésiastiques, et entra ainsi en participation de la gloire de Jésus-Christ. ✞ 1170.
Martyrs
28 décembre
Le Massacre des Innocents de Guido Reni (1611).
À Bethléem de Juda, la naissance au ciel des saints Innocents, qui furent massacrés pour Jésus-Christ par le commandement du roi Hérode.
Apôtre et évangéliste
27 décembre
Saint Jean l'Évangéliste by Theophilia
A Ephèse, la naissance au ciel de saint Jean, apôtre et évangéliste, qui, après avoir écrit l’Evangile, souffert l’exil, et composé le livre divin de l’Apocalypse, vécut jusqu’au temps de l’empereur Trajan. Dans cet intervalle, il fonda et gouverna les églises de toute l’Asie : enfin, consumé de vieillesse, il mourut l’an 68 après la Passion de Notre-Seigneur, et fut enterré près de la ville d’Ephèse. ✞ Vers 101.
Premier diacre et premier martyr
26 décembre
Étienne en dalmatique de diacre tenant un livre de la main droite, une palme de la main gauche et surmonté par trois pierres, celles de son supplice (retable de Carlo Crivelli, 1476).
À Jérusalem, la naissance au ciel de saint Etienne, premier martyr, qui fut lapidé par les Juifs, peu de temps après l’Ascension de Notre-Seigneur. ✞ 35.
Naissance de Notre-Seigneur Jésus-Christ
25 décembre
Naissance-de-Notre-Seigneur-Jésus-Christ
L’an, depuis la création du monde, quand Dieu, au commencement, créa le ciel et la terre, cinq mille cent quatre-vingt-dix-neuf ; depuis le déluge, deux mille neuf cent cinquante-sept ; depuis la naissance d’Abraham, deux mille quinze ; depuis Moïse et la sortie du peuple d’lsraël de l’Égypte, mil cinq cent dix ; depuis que David fut sacré roi, mille trente-deux ; la soixante-cinquième semaine suivant la prophétie de Daniel ; la cent quatre-vingt-quatorzième olympiade ; l’an, depuis la fondation de Rome, sept cent cinquante-deux ; la quarante-deuxième de l’empire d’Octave-Auguste. ; toute la terre jouissant d’une grande paix ; au sixième âge du monde, JÉSUS-CHRIST, Dieu éternel et Fils du Père éternel, voulant sanctifier le monde par son saint avènement, ayant été conçu du Saint-Esprit, et neuf mois s’étant écoulés depuis cette conception, nait à Bethléem de Juda, fait homme de la glorieuse Vierge Marie.
Martyr
24 décembre
Saint Grégoire de Spolète
A Spolète, saint Grégoire, prêtre et martyr, du temps de Dioclétien et de Maximien : d’abord frappé avec des bâtons noueux, couché sur un gril, et renfermé dans un cachot, il eut ensuite les genoux déchirés avec des cardes de fer, les côtés brûlés avec des torches ardentes, enfin la tête tranchée. 303.
De Tivoli
23 décembre
Sainte-Victoire
À Rome, le martyre de sainte Victoire, vierge, qui, durant la persécution de l’empereur Dèce, fut percée par un bourreau d’un coup d’épée au cœur, à la demande de son fiancé. 253.
De Pise
22 décembre
Marie Mancini de Pise
A Pise, en Toscane, la bienheureuse Marie Mancini, qui fut adonnée dès sa plus tendre enfance aux œuvres de piété, et, dans l’état du mariage, eut pour les pauvres des entrailles de miséricorde. Entrée ensuite en religion, elle par­courut la voie de la perfection. ✞ 1431.

Les Saints

Nous appelons saints, tous ceux qui sont morts en état de grâce et qui sont par conséquent au ciel, mais particulièrement ceux que l’Église a canonisés.

1/ Nous honorons les saints, parce qu’ils sont les amis de Dieu, les princes du ciel et nos bienfaiteurs ; de plus, parce que cet honneur nous procure des grâces nombreuses de Dieu.

2/ Nous honorons les saints, en demandant leur intercession auprès de Dieu, en célébrant annuellement leur fête, en vénérant leurs images et leurs reliques ; en portant leurs noms, en mettant des choses importantes sous leur protection, en louant leurs mérites dans des discours et dans des cantiques. Mais la meilleure manière d’honorer les saints consiste dans l’imitation de leurs vertus.

3/ Le culte des saints n’est pas une diminution du culte dû à Dieu, car nous n’honorons les saints qu’à cause de Dieu, nous ne les honorons pas comme Dieu, mais comme serviteurs de Dieu.

4/ Il est utile d’invoquer, dans les différentes circonstances de la vie, des saints spéciaux.