La Vie des Saints

Logo-La-Vie-des-Saints

D’après les Bollandistes, le père GIRY, les propres des diocèses et tous les travaux hagiographiques. Vies des Saints de l’Ancien et du Nouveau Testament, des Martyrs, des Pères, des Auteurs Sacrés et ecclésiastiques, des Vénérables, et autres personnes mortes en odeur de sainteté.

Histoire des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

Histoire des Saints, des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

La Vie des Saints Webp
saint-Arcade
De Césarée en Mauritanie
12 janvier
Saint Arcade, martyr, illustre par sa naissance et par ses miracles. ✞ 259.
Saint Julien & sainte Basilisse, martyrs
Et leurs compagnons
9 janvier
À Antioche, sous Dioclétien et Maximien, la naissance au ciel de saint Julien, et de sainte Basilisse, vierge, son épouse.
Saint Thomas Becket
Évêque et martyr
29 décembre
À Cantorbéry, en Angleterre, la naissance au ciel de saint Thomas, évêque et martyr, qui fut assassiné à coups d’épée, dans sa cathédrale, par des impies, pour la défense de la justice et des immunités ecclésiastiques, et entra ainsi en participation de la gloire de Jésus-Christ. ✞ 1170.
Le Massacre des Innocents de Guido Reni (1611).
Martyrs
28 décembre
À Bethléem de Juda, la naissance au ciel des saints Innocents, qui furent massacrés pour Jésus-Christ par le commandement du roi Hérode.
Saint Jean l'Évangéliste by Theophilia
Apôtre et évangéliste, Iᵉʳ s.
27 décembre
Découvrez la vie et l’héritage spirituel de saint Jean, apôtre bien-aimé et auteur de l’Évangile, symbole de foi et de lumière pour les chrétiens. ✝️ 🙏
Étienne en dalmatique de diacre tenant un livre de la main droite, une palme de la main gauche et surmonté par trois pierres, celles de son supplice (retable de Carlo Crivelli, 1476).
Premier diacre et premier martyr
26 décembre
À Jérusalem, la naissance au ciel de saint Etienne, premier martyr, qui fut lapidé par les Juifs, peu de temps après l’Ascension de Notre-Seigneur. ✞ 35.
Martyrs à Nicomédie, en Bythinie
26 septembre
À Nicomédie, la naissance au ciel des saints martyrs Cyprien, et Justine, vierge ; Justine, après avoir souffert beaucoup de mauvais traitements pour Jésus-Christ, sous l’empereur Dioclétien et le président Euthplme, convertit Cyprien, qui, adonné à la magie, s’efforçait de la séduire par ses enchantements ; file fut ensuite martyrisée avec lui. Leurs corps, qui avaient été exposés aux bêtes, furent enlevés la nuit par des matelots chrétiens, et portés à Rome : on en fit depuis la translation à Saint-Jean de Latran, où on leur donna une sépulture honorable près du baptistère.
Premier évêque d'Amiens et martyr
25 septembre
Saint Firminin - Évêque - La Vie des Saints
À Amiens, saint Firminin, évêque, qui, après avoir été soumis à diverses tortures, fut décapité sous le président Rictiovare, durant la persécution de Dioclétien. Commencement du ✞ IIe s.
Convertie par l'Apôtre saint Paul, Ier s.
23 septembre
Sainte Thècle - La Vie des Saints
Découvrez la vie de sainte Thècle, sainte chrétienne du Ier siècle, vénérée pour son courage, sa foi et son martyre pour sa croyance. ✝️🙏
Et ses compagnons, Martyrs à Agaune (Saint Maurice) en Valais.
22 septembre
Saint Maurice - Martyr - La Vie des Saints
À Aganum (aujourd’hui Saint Maurice), près de Sion, en Valais, les saints martyrs Maurice, Exupère, Candide, Victor, Innocent, Vital et leurs compagnons, soldats de la légion thébéenne, qui, massacrés pour Jésus-Christ, sous Maximien, ont rempli le monde entier de la gloire de leur martyre. ✞ 286.
Et ses compagnons, martyrs à Rome
20 septembre
Saint Eustache - Martyr - La Vie des Saints
À Rome, les saints martyrs Eustache, Théopista, sa femme, avec deux de leurs enfants, Agapit et Théopiste, qui, ayant été condamnés aux bêtes, sous l’empereur Adrien, et n’en ayant reçu aucune blessure par l’assistance de Dieu, furent enfermés dans un bœuf d’airain brûlant, où ils consommèrent leur martyre. ✞ 118.
Évêque de Bénévent et ses compagnons, martyrs, près de Pouzzoles
19 septembre
Saint Janvier de Bénévent - Martyr - La Vie des Saints
À Pouzzoles, en Campanie, les saints martyrs Janvier, évêque de Bénévent, Festus, son diacre, et Didier, son lecteur ; Sosie, diacre de l’Église de Misène ; Procule, diacre de Pouzzoles ; Eutyche et Acuce, qui, après avoir souffert la prison et les fers, forent décapités sous l’empereur Dioclétien. Le corps de saint Janvier fut porté à Naples, et inhumé honorablement dans la grande église, où encore aujourd’hui, on conserve du sang de ce saint Martyr dans une fiole de verre, sang que l’on voit se liquéfier et bouillonner comme s’il venait d’être tiré des veines, lorsqu’on le présente devant son chef sacré. ✞ 305
Pape & Martyr
26 août
Saint Zéphirin - Pape - La Vie des Saints
À Rome, saint Zéphyrin, pape et martyr. ✞ 219.
Martyr à Autun
22 août
Saint Symphorien - Martyr - La Vie des Saints
À Autun, saint Symphorien, martyr, qui, pour avoir refusé de sacrifier aux idoles, fut premièrement battu de verges, puis enfermé dans un cachot, et enfin décapité sous l’empereur Marc-Aurèle. ✞ 180.
De l'Ordre des Frères Mineurs
19 août
Saint Louis de Toulouse - Évêque - La Vie des Saints
À Brignoles, en Provence, le décès de saint Louis, évêque de Toulouse, de l’Ordre des Frères Mineurs, célèbre par sa sainteté et par ses miracles. Son corps, transporté à Marseille, fut enseveli honorablement dans l’église des Cordeliers. ✞ 1297.
Et ses compagnons martyrs
17 août
Saint Libérat - Martyr - La Vie des Saints
À Carthage, en Afrique, Libérat et ses compagnons qui, durant la persécution des Vandales, sous le roi Hunéric, après avoir enduré des tourments inouïs pour la foi catholique et pour la défense de l’unité du Baptême, furent enfin attachés avec des clous sur le bûcher où l’on devait les brûler ; mais le feu y ayant été mis à diverses reprises et s’étant éteint chaque fois miraculeusement, le tyran les fit battre à coups d’aviron jusqu’à leur broyer le crâne ; ils expirèrent dans ce supplice, achevèrent ainsi le cours de leur glorieux combat et reçurent la couronne de la main de Notre-Seigneur. ✞ 483.

Les Martyrs

Ce nom signifie témoins ; il désigne un homme qui a souffert des supplices, et même la mort, pour rendre témoignage de la vérité de la religion qu’il professe. On le donne par excellence à ceux qui ont sacrifié leur vie pour attester la vérité des faits sur lesquels le christianisme est fondé.

En chargeant les apôtres de prêcher l’Évangile, Jésus-Christ leur dit :

« Vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, jusqu’aux extrémités de la terre ».

Déjà, il leur avait dit : « L’on vous tourmentera et on vous ôtera la vie, et vous serez odieux à toutes les nations, à cause de mon nom ».

Et aussi « Craignez point ceux qui peuvent tuer le corps, et ne peuvent pas tuer l’âme… Si quelqu’un me confesse devant les hommes, je le confesserai devant mon Père qui est au ciel, mais si quelqu’un me renie devant les hommes, je le renierai devant mon Père ».

De là, Tertullien conclut que la foi chrétienne est un engagement au martyre, fidem martyrii debitricem. On sait avec quelle profusion le sang des chrétiens a été répandu par les païens pendant près de trois cents ans.

Comme le témoignage des Martyrs est une preuve invincible de la vérité des faits sur lesquels notre religion est fondée, ses ennemis ont fait tous leurs efforts pour l’affaiblir. Ils ont soutenu :

1°) que le nombre des martyrs a été beaucoup moindre que ne le supposent les écrivains ecclésiastiques et les compilateurs de martyrologes ;

2°) qu’il n’est pas vrai que l’on ait fait souffrir aux martyrs les tourments horribles qui sont rapportés dans leurs actes ;

3°) que la plupart ont été mis à mort, non pour leur religion, mais pour les crimes dont ils étaient coupables, parce qu’ils étaient turbulents, séditieux, animés d’un faux zèle, et perturbateurs du repos public ;

4°) que leur courage n’a lien eu de surnaturel, que c’était un effet du fanatisme des chrétiens et de leur opiniâtreté ;

5°) que ce courage ne prouve rien, puisque les religions les plus fausses ont eu leurs martyrs ;

6°) que le culte rendu aux martyrs et à leurs reliques est superstitieux, et qu’il a été la source des plus grands abus.