Logo-La-Vie-des-Saints

D’après les Bollandistes, le père GIRY, les propres des diocèses et tous les travaux hagiographiques. Vies des Saints de l’Ancien et du Nouveau Testament, des Martyrs, des Pères, des Auteurs Sacrés et ecclésiastiques, des Vénérables, et autres personnes mortes en odeur de sainteté.

Histoire des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

Histoire des Saints, des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

La Vie des Saints Webp
Archevêque
8 mai
Au diocèse de Besançon, saint Pierre de Tarentaise, évêque et confesseur. ✞ 1174,
Saint - Martyr
Évêque et Martyr
7 mai
À Cracovie, en Pologne, la fête de saint Stanislas, évêque et martyr, mis à mort par l’impie roi Boleslas. ✞ 1079.
Saint Anthime
Évêque et Martyr
27 avril
À Nicomédie, saint Anthime, évêque et martyr, qui arriva à la gloire du martyre dans la persécution de Dioclétien. ✞ 303.
Évêque d'Ambrun
20 avril
À Embrun, dans les Gaules, saint Marcellin, premier évêque de cette ville, qui, étant venu d’Afrique, sur un avertissement de Dieu, avec ses compagnons Vincent et Dominin, convertit à la foi de Jésus-Christ la plus grande partie des Alpes maritimes par ses prédications et ses miracles. ✞ IVe s.
Évêque et Martyr de rouen
14 avril
À Rouen, la mort de saint Prétextat, évêque, tué par l’ordre de Frédégonde. ✞ 588.
Archevêque de Lyon
2 avril
À Lyon, saint Nizier, évêque de cette ville, illustre par sa vie et par ses miracles. ✞ 573.
Évêque de Girgenti
25 février
Saint Gerland d'Agrigente
À Girgenti, en Sicile, saint Gerland, évêque, né en France, dans la ville de Besançon, dont les reliques, qui sont en sa cathédrale de Girgenti, ont fait changer son ancien nom de Saint-Jacques eu celui de Saint-Gerland. ✞ 1101.
Évêque d'Orléans
20 février
Saint Eucher
Saint Eucher, évêque d’Orléans, que Dieu releva d’autant plus par l’éclat des miracles, que ses envieux l’opprimèrent davantage par leurs calomnies. ✞ 738.
Évêque de Lausanne
19 février
Saint Boniface de Lausanne
À la Cambre, monastère de religieuses de Cîteaux, près de Bruxelles, le bienheureux Boniface, évêque de Lausanne, qui avait professé la théologie à Paris. ✞ 1266.
Évêque de Jérusalem
18 février
Saint Syméon Martyr
À Jérusalem, la naissance au ciel de saint Syméon, évêque et martyr que l’on dit avoir été fils de Cléophas et proche parent du Sauveur. Ordonné évêque de Jérusalem après saint Jacques, le frère du Seigneur, il souffrit de nombreux supplices dans la persécution de Trajan. ✞ 107.
Dit "le Grand", Évêque d'Antioche
12 février
saint Mélèce d'Antioche
À Antioche, saint Mélèce, évêque, qui, ayant plusieurs fois souffert l’exil pour la foi catholique, termina sa vie à Constantinople, et s’envola dans le sein de Dieu. Saint Chrysostome et saint Grégoire de Nysse ont honoré ses vertus par de grandes louanges. ✞ 381.
Évêque de Rouen
9 février
Chasse de Saint Ansbert de Rouen
Au monastère de Saint-Vandrille, saint Ansbert, évêque de Rouen. ✞ 695.
Évêque de Fiesol
4 février
Saint André Corsini
À Florence, saint André Corsini, évêque de Fiesole, dont la naissance au ciel est marquée le 10 janvier. ✞ 1373.
Évêque et Martyr de Sébaste
3 février
Saint Blaise
À Sébaste, en Arménie, le supplice de saint Blaise, évêque et martyr, grand thaumaturge, lequel, après avoir subi une longue flagellation sous le président Agricolaüs, fut attaché à un poteau où sa chair fut toute déchirée avec des peignes de fer, jeté ensuite dans un horrible cachot et dans un lac, d’où il sortit sain et sauf, et enfin, par sentence du même juge décapité avec deux petits enfants. ✞ Vers 316
Évêque d'Alexandrie
28 janvier
saint Cyrille d'Alexandrie
A Alexandrie, saint Cyrille, évêque de ce siège, défenseur très illustre de la foi catholique, qui se reposa en paix aussi par sa sainteté que par sa science. ✞ 445
Archevêque de Constantinople et Docteur de l'Église
27 janvier
Saint Jean Chrysostome @Theophilia
Saint Jean, surnommé Chrysostome, à cause du fleuve d’or et de son éloquence, qui fut très utile à la religion chrétienne par la parole et par l’exemple. ✞ 407.

Les Évêques

Pasteur d’une Église chrétienne. Ce nom vient du grec episkopos, surveillant, inspecteur. Saint Pierre a donné ce titre à Jésus-Christ ; il le nomme le pasteur et l’évêque de nos âmes.

La fonction d’apôtre est désignée sous le nom d’épiscopat, dans les Actes. C’est dans ce sens que saint Paul dit à Timothée, que celui qui aspire à l’épiscopat désire un grand travail : conséquemment il exige de lui les plus grandes vertus. Il dit aux anciens des Églises d’Éphèse et de Milet :

« Veillez sur vous-mêmes, et sur tout le troupeau duquel le Saint-Esprit vous a établis évêques, ou surveillants, pour gouverner l’Église de Dieu, qu’il s’est acquise par son sang. »

Il écrit à Tite :

« Je vous ai laissé en Crète pour réformer ce qui est encore défectueux, et établir des prêtres ou des anciens dans les villes, comme je vous l’ai prescrit. »

Dès l’origine, ils ont été appelés apôtres, successeurs des apôtres, princes du peuple, présidents, princes des prêtres, pontifes, grands prêtres, papes ou pères, patriarches, vicaires de Jésus-Christ, anges de l’Église, etc.

De ces passages, il résulte que, par l’institution de Jésus-Christ, les évêques sont les successeurs des apôtres, les premiers pasteurs de l’Église ; qu’ils ont hérité des pouvoirs, des fonctions, des privilèges du corps apostolique ; qu’ils possèdent la plénitude du sacerdoce ; que, de droit divin, ils ont un degré de prééminence et d’autorité sur les simples prêtres. 

C’est aux évêques qu’il appartient de censurer les erreurs contraires à la doctrine chrétienne : censure par laquelle ils exercent leur fonction de juges, de pasteurs et de docteurs des fidèles. 

Ainsi l’a décidé le concile de Trente, sess. 23, can. 6 et 7.