La Vie des Saints

Logo-La-Vie-des-Saints

D’après les Bollandistes, le père GIRY, les propres des diocèses et tous les travaux hagiographiques. Vies des Saints de l’Ancien et du Nouveau Testament, des Martyrs, des Pères, des Auteurs Sacrés et ecclésiastiques, des Vénérables, et autres personnes mortes en odeur de sainteté.

Histoire des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

Histoire des Saints, des Reliques, des pèlerinages, des Dévotions populaires, des Monuments dus à la piété depuis le commencement du monde jusqu’aujourd’hui.

La Vie des Saints Webp

Hagiographie

Saint Pierre, après avoir triomphé du démon en Orient, fondé, par la prédication, plusieurs Églises, et gouverné en particulier celle d’Antioche durant quelques années, alla, l’an 41, combattre à Rome la superstition et l’erreur dans son centre et sa source.

Il fallait bien du courage pour une telle entreprise, puisqu’il s’agissait d’attaquer l’idolâtrie jusque sur son trône. Ce courage, l’Esprit-Saint l’inspira à celui que la voix d’une simple servante avait autrefois fait trembler. Il était réservé au prince des apôtres de planter la foi dans une ville dont la puissance ne s’était étendue si loin que pour faciliter la promulgation de l’Évangile, et qui, après avoir été longtemps le centre de toutes les superstitions du paganisme, était destinée, dans les desseins de Dieu, à être le centre de l’unité catholique.

Saint Pierre n’y fut pas plutôt arrivé, qu’il y prêcha Jésus-Christ, et y établit son siège épiscopal. C’est l’anniversaire de cet établissement que l’on célèbre aujourd’hui. Il était bien juste que les chrétiens fêtassent tous les ans la mémoire de la fondation de cette Église, qui est la mère commune de tous les fidèles.

Pour entrer dans l’esprit de cette fête, nous devons remercier Dieu des miséricordes particulières qu’il a exercées envers l’Église catholique, apostolique, romaine, et le prier de lui en accorder la continuation, de multiplier le nombre de ses enfants, de la délivrer de ses ennemis, et de répandre les dons les plus abondants de sa grâce et de sa sagesse sur notre saint père le Pape ; afin que brillent toujours en lui, dans tout leur éclat, les vertus qui doivent caractériser le successeur au prince des apôtres.

Nous sommes de vrais enfants de l’Église, par une conduite formée sur les exemptes de Jésus-Christ ; par notre charité, c’est-à-dire par l’amour de nos frères, enfants d’une même mère ; par notre zèle pour l’honneur de celle qui nous environne de tant de sollicitude et de tendresse.

Belles paroles de saint Grégoire touchant cette fête

Sur quoi saint Grégoire, pape, en son Missel, au livre des Sacrements, qui se garde dans la bibliothèque du Vatican, nous dit ces belles paroles :

« Véritablement, mon Dieu, c’est une chose juste et digne de vous louer de ce que vous êtes si admirable en vos Saints, comme en ceux qui vous glorifient souverainement, qui font le plus bel ornement du corps mystique de votre Fils et qui servent de fondement à votre Église, laquelle vous avez révélée aux Prophètes et établie sur les Apôtres. Parmi ces Apôtres, vous choisîtes le Bienheureux saint Pierre à cause de la confession qu’il fit de votre Fils unique ; et le posant pour pierre fondamentale de votre Église, vous le fîtes grand prêtre et dépositaire de vos Sacrements et lui donnâtes pouvoir de faire garder au ciel ce qu’il ordonnerait sur la terre. En considération de cet honneur, nous solennisons aujourd’hui cette fête et vous offrons des sacrifices de grâces et de louanges, par le même Seigneur Jésus-Christ ». On garde et on montre encore à Borne la chaire en bois sur laquelle on dit que le glorieux apôtre saint Pierre s’asseyait, et Dieu a fait par elle plusieurs miracles.

Cette Chaire n’est autre chose que la Chaise curule du sénateur Pudens dans le palais duquel l’Apôtre enseigna les premiers chrétiens de Rome : elle est en bois incrustée d’ivoire et renfermée dans un magnifique monument bronze et or qui occupe tout le fond de l’abside de la basilique de Saint-Pierre.

En mémoire de ce grand événement, de l’établissement du Saint-Siège à Rome, qui devenait ainsi le centre de la foi, le Pape descend ce jour-là dans la basilique dédiée au chef des Apôtres, Le Pape, porté sur la sedia et entouré de toute sa cour, se rend au fond du chœur où son trône a été dressé comme pour les grandes solennités ; seulement il n’officie pas. Un cardinal, le doyen du Sacré-Collège ou le cardinal-vicaire dit, par exception, la messe à l’autel du Pape. Le soir, il y a Vêpres solennelles en musique. À la fin des Vêpres, la Chaire de saint Pierre est illuminée. On illumine aussi la façade de l’église, les monuments et les maisons de la ville.

Oraison

O Dieu, qui, en remettant les clefs du royaume des cieux au bienheureux Pierre, votre apôtre, lui avez donné le pouvoir sacré de lier et de délier : accordez-nous, par le secours de son intercession, d’être délivrés des liens de nos péchés. Par J. -C. N. -S. Ainsi soit-il.

Chaire de Saint Pierre : Symbole de l’Autorité Papale

Symbole de l'autorité papale dans l'Église catholique.

Chaire de saint Pierre de Rome

Présentation

Fête saint : 18 Janvier

Temps de lecture : 3 min.

Date : 43
Pape : Saint Pierre
Empereur : Claude Ier

Sommaire

Pensée

Si Jésus-Christ, annonçant que son Eglise reposait sur des fondements contre lesquels les portes de l’enfer ne prévaudraient jamais, n’avait point parlé en Dieu, l’Eglise, comme les institutions humaines, aurait. passé avec le temps; mais le doigt de Dieu est là et l’Eglise est toujours la reine du monde ayant pour époux Jésus-Christ le roi immortel des siècles.

Pratique

Nourrissez dans votre coeur un grand amour pour l’Eglise.

Priez

Pour N. S. -P. le Pape et pour les hommes apostoliques.